Le COVID 19 a eu raison des chiffres de la croissance du Rwanda. Ce pays, Champion du développement économique en Afrique, vient d’annoncer que sa croissance fin 2020 sera de l’ordre de 2% contre 9% en 2019.

Uzziel Ndagijimana, le ministre rwandais des Finances a annoncé le recul des chiffres de la croissance lors de la présentation du budget 2020-2021 au cours de la troisième semaine du mois de mai. A 9% courant 2019, la croissance chute à 2% en cette année 2020.

Cette situation due au COVID 19 permet d’entrevoir les pertes importantes enregistrées par Kigali dans les secteur du tourisme, de l’hôtellerie et du transport. Principales sources de revenus dans le pays, ces trois secteurs, pour cause de confinement ont pris un coup.


Cependant malgré la baisse de la croissance, d’autres secteurs de cette économie rwandaise sont appelés à connaître une progression pour le moins importante. C’est le cas notamment des secteurs industriels avec une croissance attendue de 4%, du secteur agricole (3%) et du secteur des services (1%).

2000-2019 Kigali a affiché une croissance moyenne de 8%


Il convient de rappeler que depuis le début des années 2000, Kigali a mis le cap sur la croissance avec une moyenne annuelle de 8%. Le pays arrive ainsi en tête des nations africaines disposant du plus fort taux de croissance à côté de l’Éthiopie et juste devant la Côte d’Ivoire.

Les autorités ne déchantent pas malgré le recul causé par le COVID 19. Ils ont d’ailleurs annoncé vouloir s’endetter auprès des investisseurs étrangers à hauteur de 820,9 millions de dollars. Cette somme ajoutée à la capacité du gouvernement à financer son budget à 84% ainsi qu’à l’aide des bailleurs de fonds (15,2%) permettra de financer une hausse de 7,5% des dépenses pour le prochain exercice fiscal.


Sexprimant sur les secteurs prioritaires dans les dépenses au cours du prochain exercice fiscal Uzziel Ndagijimana, déclare que « nous donnerons la priorité à l’amélioration de notre système de santé, à l’augmentation de la productivité de l’agriculture et de l’élevage, et à l’élargissement de la protection sociale ».


Vous l’aurez compris, au Rwanda comme partout ailleurs, l’épidémie du COVID 19 a forcé le pays à se confiner, la croissance a pris un coup. Des efforts sont en train d’être consentis pour repartir à la hausse en 2021. Les autorités s’attendent à 6,3% au cours du prochain exercice fiscal.

Onesiphore NEMBE

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here