La départ de Dimitri Medvedev de la primature dans le nouveau gouvernement a fait des remous au niveau international. Pourtant le maintien au poste de ministre de l’énergie d’Alexandre Novak a été une bonne nouvelle pour l’Afrique à en croire NJ Ayuk, le président de la chambre africaine de l’énergie.

Dans un communiqué de presse publié ce 22 janvier en Afrique du Sud par la chambre africaine de l’énergie, le président de ladite organisation s’est dit heureux du maintien d’Alexandre Novak au poste de ministre russe de l’énergie. En cause cet ami de l’Afrique a permis au continent de mieux se positionner dans la diplomatie du pétrole. Il a multiplié les alliances avec les pays africains depuis 2012 et se présente comme un acteur socle des relations énergétiques Russo-africaines.


La reconduction de Novak sonne comme l’annonce de la poursuite de la politique russe en matière d’énergie. Elle est un facteur de stabilité pour le marché du pétrole qui connait une conjoncture difficile pour le moins. Et même, elle augure d’une nouvelle ère dans les relations Russo-africaines en matière d’énergie.


NJ Ayuk précise que « le ministre Novak a veillé à ce que les entreprises africaines aient une place à la table des négociations (ndlr. Dans l’accord sur le pétrole signé avec les pays membres de l’OPEP), a construit des partenariats et poussé la mission du président Poutine à élargir et à renforcer les relations avec l’Afrique ». il ajoute que « la Chambre africaine de l’énergie a toujours entretenu de bonnes relations avec lui et le secteur énergétique russe et nous sommes impatients de poursuivre notre collaboration ».


De son côté S.E. Mohammad Sanusi Barkindo, secrétaire général de l’Opep déclare que « Alexander Novak est devenu le pont fiable entre l’Opep et le non-Opep dans la Déclaration de coopération. Il a gagné le respect et l’admiration de tous les pays participants du groupe OPEP + ».

Vous l’aurez compris, cette reconduction satisfait au-delà du continent africain et démontre que le président russe Vladimir Poutine tient à enregistrer de nouvelles victoires dans le secteur du pétrole y compris une nouvelle hausse des prix du pétrole. Et Alexandre Novak est un facteur qui garantit l’atteinte de cet objectif.

Quant à elle la sortie du fidèle compagnon de Poutine, le désormais ex-premier ministre, Dimitri Medvedev, fait toujours l’objet de moult interrogations.

Onesiphore NEMBE

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here