Image fascinante du charmant parc de la Salonga

RD Congo : Exploitation annoncée de pétrole dans le parc des Virunga et de la Salonga

environnement


Entre la préservation du parc naturel des Virunga et de la Salonga, et l’exploitation des importants gisements de pétrole qui s’y trouvent, la République Démocratique du Congo a choisi la deuxième option.

Kinshasa vient d’officialiser son ambition de lancer l’exploitation de pétrole dans le parc naturel des Virunga et de la Salonga. En effet avec une taille de 172 075 hectares, le parc naturel de la Virunga est l’habitat d’espèces endémiques menacées telles que le paon du Congo, le Gavial africain ou encore le Chimpanzé nain. Et le lancement d’un quelconque chantier dans cet environnement quasi-intact peut s’avérer désastreux pour l’ensemble des espèces qui y vivent.

L’ONG Global Witness, a mis en garde les autorités au sujet "des conséquences catastrophiques" de cette exploitation à venir. De son côté le ministre des hydrocarbures a rappelé qu’il s’agit de "6 758 milliards de barils avec les recettes budgétaires additionnelles de 7 milliards de dollars ». Comme pour souligner la détermination du gouvernement à poursuivre dans cette direction.

Il faut reconnaître que cette décision des autorités congolaises est en contradiction avec les attentes de notre monde asphyxié par les importantes émissions de gaz à effet de serre des pays du nord. Les accords signés pendant la COP 22 à Paris courant novembre 2015, préconisent un transfert de 100 milliards de dollars des pays riches aux pays pauvres contre la préservation des forêts et le financement des projets verts. Mais avec le retrait américain de l’accord de Paris, les garanties quant à sa mise en application sont infiniment petites et Kinshasa le sait.

Onésiphore Nembe



0 Commentaires

    No Comments


Ajouter un commentaire