Abdourahmane Cissé, le ministre de l’énergie de la Côte d'Ivoire depuis le limogeage de Thierry Tanoh fin 2018

Côte d’Ivoire : l’Etat va payer 445 millions € de dettes auprès de son secteur électrique

énergie


La Côte d’Ivoire vient d’obtenir un financement de 292 milliards de Francs CFA, soit 445 millions d’euros auprès des banques locales et à l’international. Ce montant va servir à régler les dettes d’énergie auprès des opérateurs en deux tranches a-t-on appris du ministre de l’énergie.

 

Le crédit obtenu s’élève à 292 milliards de Francs CFA. Il est octroyé par NSIA banque et la Société Générale d’une part. Les deux vont verser une première tranche de 95 milliards de de Francs CFA. Vient ensuite la deuxième tranche de 300 millions d‘euros, qui sera versée par Deutsche Bank et les cabinets, Rothschild, Jean-François Chauveau et Orrick.

Pour justifier ce énième prêt des autorités ivoirienne, Abdourahmane Cissé, le ministre de l’énergie a rappelé qu’« avec la mise en place de la ligne de refinancement, nous souhaitons, à partir de 2030, exporter de l’énergie vers la Guinée et la Sierra Leone. Si nous voulons que cela continue, nous devons avoir un secteur électrique assaini. »

La dynamique d’endettement se poursuit

L’initiative a le mérite qu’il va redynamiser les entreprises du secteur énergétique ivoirien grâce au paiement d’une dette colossale, accumulée sur de nombreuses années probablement. Mais à côté il remet au goût du jour le problème de l’endettement de la Côte d’ivoire. Certes les progrès enregistrés ces dernières années sur le plan infrastructurel sont louables, cependant combien de générations à venir sont conviées à payer ces dettes ? La question reste en suspens.

Onésiphore NEMBE



0 Commentaires

    No Comments


Ajouter un commentaire