L'économie ghanéenne a le vent en poupe

L'économie ghanéenne vit ses beaux jours

économie


Selon une étude de la Banque Mondiale, la croissance économique en Afrique subsaharienne poursuit sa reprise avec 3,1 % en 2018, avant de se consolider à 3,6 % en moyenne sur la période 2019-2020.

Cette embellie reste pourtant inégale, selon toujours cette institution de Bretton Woods. Qui fait signaler que six des dix pays à la plus forte croissance mondiale en 2018 sont africains.


Sur le palmarès c’est le Ghana qui est en tête des économies les plus dynamiques du monde avec 8,3 % de croissance suivi de l’Éthiopie (8,2%) ; viennent ensuite la Côte d’Ivoire (7,2 %) et la Djibouti (7%) respectivement en troisième et en quatrième position. Quatre autres pays cantonnent aux alentours de 6 % de croissance, à savoir Sénégal (6,9 %), Tanzanie (6,8%), Sierra Leone (6,3%) et Bénin ainsi que Burkina Faso à 6 %. Le dixième pays classé parmi les meilleures croissances du monde est le Rwanda avec 5,9 % de taux.

Sur les secteurs boostant cette croissance africaine, citons l’agriculture et les infrastructures. D’après toujours la Banque Mondiale, la croissance économique en Afrique subsaharienne poursuit sa reprise et devrait atteindre 3,1 % en 2018, avant de se consolider à 3,6 % en moyenne sur la période 2019-2020.


Courant 2019-2020, l’activité devrait rester solide dans les économies pauvres en ressources naturelles. Du fait notamment de la bonne tenue des investissements dans l’infrastructure, la croissance restera vigoureuse dans les pays de l’Union monétaire et économique ouest-africaine (UOMEA), emmenés par la Côte d’Ivoire et le Sénégal. Les perspectives de croissance se sont améliorées dans la plupart des pays d’Afrique de l’Est, grâce au regain de croissance du secteur agricole, après plusieurs épisodes de sécheresse, et à la reprise de l’expansion des crédits au secteur privé. L’Éthiopie conservera la croissance la plus élevée de la région, à la faveur de la poursuite des investissements publics dans les infrastructures.

James RAMAROSAONA

(ANTANANARIVO,11 mars 2019)




0 Commentaires

    No Comments


Ajouter un commentaire