Le secteur agricole nigérian en progression au quatrième trimestre 2018

Nigéria : hausse importante de la part du secteur agricole dans le PIB nominal

économie


Au quatrième trimestre 2018 la part du secteur agricole nigérian dans le PIB nominal a atteint 23,08% contre 21,93%) au cours de la même période en 2017. Cette précision a été apportée par le rapport « Nigerian Gross Domestic Product Report » publié début février.

La production végétale au Nigeria équivaut à 89,84% du PIB agricole nominal. Les trois autres secteurs ; élevage, foresterie et pêche restent à la traîne.                                                                         

En 2018 le secteur agricole nigérian a connu une hausse de son PIB de 14,27%, soit près de 3 points de PIB par rapport à 2017 où les chiffres tournaient autour de 11,29%.

A côté de cela le rapport tire la sonnette d’alarme quant à la baisse des volumes de pétrole produits par le Nigeria. « Nous prévoyons que la production commencera à décliner après 2020, malgré un potentiel de croissance important.», peut-on lire en guise de conclusion. Le fait est lié à la diminution des réserves connues. En effet à partir de l’année 2008 l’adoption d’un nouveau code pétrolier avait diminué les appétits des sociétés d’exploration. Résultat : seuls un peu plus de 220 champs pétroliers sont en activité. La plupart disposent d’une production inférieure à 10 000 barils par jour.

 

Cette annonce intervient à un moment où l’économie nigériane sort de la récession. Cela alors que la dépendance au secteur pétrolier reste au-dessus des 70% des recettes d’exportation de l’Etat.

 

Onésiphore NEMBE 



0 Commentaires

    No Comments


Ajouter un commentaire