Barrage Inga en RDC

Energie : L’Afrique du sud prévoit doubler l’énergie importée d’Inga III

énergie


L’Afrique du sud entend doubler l’énergie qu’elle va importer du barrage Inga III actuellement en construction en République Démocratique du Congo.

L’Afrique du sud entend doubler l’énergie qu’elle va importer du barrage Inga III actuellement en construction en République Démocratique du Congo rapporte l’agenceecofin. Selon un traité signé en 2013, l’Afrique du sud s’était engagé à racheter 2500 MW de l’énergie produite par le barrage. Le barrage d’Inga est un grand pan de développement pour la république démocratique du Congo puisqu’à terme, il va produire 11.000 MW. Cette volonté a été notifiée à Bruno kapandji, responsable de l’Agence pour le développement et la promotion du projet Grand Inga par Jeff Radebe, ministre sud-africain de l’énergie en ces termes : « je voudrais annoncer que l’Afrique du sud est intéressée par l’acquisition de MW supplémentaires ».

La même source ajoute que cet avenant devrait être finalisé avant la fin de cette année et le tarif d’achat ne devrait pas dépasser 30$ le mégawattheure en y incluant les coûts de transmission.

Les travaux de construction de cette centrale avaient été confiés à un consortium sino-espagnol pour un coût d’environ 18 milliards $ et la fin des travaux est prévues en 2020. Le barrage Inga III est un projet qui vient du barrage électrique sur le fleuve Congo sur le site d’Inga en République Démocratique dans la région de Matadi dans la province de Bas-Congo. Deux barrages existent déjà sur le site Inga 1 construit en 1972 et Inga en 1982. Le secteur de l’énergie en Afrique du sud est largement dominé par le charbon avec 87% de la production et elle se classe au 7 e rang mondial de producteurs des charbons, l’électricité représente 23,7% de la consommation.

Jeffrey Thamsanga Radebe est né le 18 février 1953, membre du congrès national africain, il fut à maintes reprises ministres, il est ministre de l’énergie depuis février 2018.

Fresnel Bongol Tsimba



0 Commentaires

    No Comments


Ajouter un commentaire