Egypte, le tourisme connait une nouvelle embellie. Une raison pour des groupes hoteliers tels que International Hill de s'installer dans le pays

Egypte : L’américain Hill International se positionne dans le secteur hôtelier

économie


La société spécialisée dans le conseil en construction vient d’empocher 250 millions de dollars pour la construction et l’aménagement de complexes hôteliers.

Le conglomérat égyptien Talaat Moustafa Group spécialisé dans la construction de complexes hôteliers vient d’accorder à la société américaine Hill International, un contrat de 250 millions de dollars, pour la construction et la rénovation de quatre établissements hôteliers. Les projets à réaliser par le géant américain spécialisé dans les études d’ingénierie en bâtiment, environnement, énergie, transport et industrie portent sur la construction de 300 chambres et 123 villas pour l'hôtel Madinaty Four Seasons et la rénovation des hôtels Nile Plaza Four Seasons, San Stefano Four Seasons et Nile Kempinski. Le groupe Talaat Moustafa ambitionne de redynamiser le secteur touristique et créer de « nouvelles opportunités d’emplois », tel que le rapporte Global Construction Review. Selon le cahier de charges, les travaux dont le démarrage est imminent seront achevés et livrés au début de l’année 2023.

Hill International consolide sa présence en terre africaine

A travers ce nouveau chantier gagné par Hill International, l’entreprise conforte ainsi son positionnement sur le continent africain en général et dans le Maghreb en particulier. En rappel, Hill International s’est vu confier en avril 2017 l’assistance à maîtrise d’ouvrage du futur siège Borj Attijari du groupe bancaire Attijariwafa Bank à Casablanca Finance City. Cette confiance dénote l’expertise du géant américain. Dans la mesure où il s’agit d’un immeuble à grande hauteur de plus de 100 mètres totalisant près de 55 000 mètres carrés de surfaces couvertes. Le coût global du mégaprojet est d’un milliard de dirhams. Après l’Afrique du Sud, l’Algérie, la Libye et l’Egypte, le Maroc est le 5e point de chute de la société Hill en Afrique. Côté à la bourse de New York avec une capitalisation de près de 250 millions de dollars, Hill International est présent dans 41 pays et emploie plus de 4 500 collaborateurs à travers le monde.

 

Cette vague positive est le fruit des arrivées de touristes en provenance d’Europe, passées de 2,6 millions en 2016 à 4,7 millions à la fin de 2017 ; soit une hausse de 81%.

 

 

Un secteur touristique en pleine reconstruction

L’année touristique 2017 en Egypte s’’est achevé sur des perspectives encourageantes. Les vents favorables ont permis au pays des Pharaons d’enregistrer une hausse de 53,7% des arrivées de touristes qui s’élèvent à 8,3 millions. Cette vague positive est le fruit des arrivées de touristes en provenance d’Europe, passées de 2,6 millions en 2016 à 4,7 millions à la fin de 2017 ; soit une hausse de 81%. Les nuitées ont également progressé de 155% comparativement à l’exercice 2016. Plusieurs facteurs sont à l’origine de cette progression : la normalisation de la situation sécuritaire du pays (avec notamment une baisse du nombre d’attentats ciblant des touristes), les campagnes promotionnelles de la destination Egypte assez alléchantes, la forte dépréciation de la Livre égyptienne qui a rendu la destination beaucoup plus attractive, les mesures incitatives prises par les pouvoirs publics  pour encourager les vols réguliers et charters à destination de l’Egypte. Malgré cette embellie, on est encore loin des périodes glorieuses comme l’année 2010 où l’Egypte avait accueilli 15 millions de touristes. Avant de chuter à cinq millions de touristes en moins l’année suivante suite au Printemps arabe.

Gibrile KENFACK TSABDO



0 Commentaires

    No Comments


Ajouter un commentaire