Ces boîtes renferment les petits déjeuners offerts par le Club africain de petits déjeuners aux écoliers de l'école primaire publique de Kpedevikope dans le canton de Togblekope

TOGO: le CAPD a injecté 2 millions de FCFA dans le petit déjeuner des écoliers en 2018

économie


Le Club africain de petits déjeuners (CAPD) a investi durant les 12 mois écoulés, une enveloppe de plus de 2 millions de FCFA, pour garantir le petit déjeuner aux écoliers de l'école primaire publique de Kpedevikope dans le canton de Togblekope, retenue pour la phase pilote du projet.

L'objectif visé par cette symbolique action, est de susciter chez les jeunes apprenants de cet établissement, la régularité aux cours, une des conditions sine qua non pour l'atteinte de bonnes performances scolaires en fin d'année académique.  

En effet, nombreux sont les apprenants en milieux ruraux ou reculés, qui n'ont pas le sourire aux lèvres en se rendant en classe, faute d'argent devant leur permettre de satisfaire leur besoin en alimentation pendant la récréation; un geste pourtant indispensable à leur épanouissement,  et par ricochet à leur réussite.

Pour donc corriger cette lacune, le CAPD va implémenter dans cette localité, un projet de "petit déjeuner" dont le menu proposé est variable suivant les jours de la semaine pédagogique.

"Par exemple, avec un budget hebdomadaire de 125 000 FCFA entièrement consacré par le CAPD, les apprenants ont droit à Bouillie + gâteaux (lundi), pâtes alimentaires +pain et oeuf (mardi), riz azoté (mercredi), bouillie de riz (jeudi), riz blanc (vendredi)" , fait savoir ADJEMINI Tchagbèlè, le directeur de l'EPP  Kpedevikope.

"Cette action est salutaire en ce sens que nos enfants en arrivant à l'école n'ont pas le Petit déjeuner. Mais avec l'arrivée du CAPD, nous sommes soulagés et chaque enfant à partir de 9 h 10 (heure de récréation),  mange à sa faim de sorte à pouvoir supporter les cours jusqu'à midi. Le CAPD en agissant ainsi, a fait beaucoup pour nous dans la mesure où des cas de maladies ne sont plus récurrents, et les absences chroniques ont diminué", témoigne le sieur ADJEMINI.

Intervenant dans le même sens, le président du CAPD, Jean Raymond MOMO a relevé l'impact du projet sur les bénéficiaires.

" Le petit déjeuner est le premier repas de la journée et c'est très important pour la concentration des élèves, leur réussite scolaire et leur santé. Depuis le lancement du projet, nous avons battu le record du taux de présence, parce que le petit déjeuner est devenu un élément de motivation pour le jeune d'aller à l'école même lorsqu'il se sent malade. Du coup, le taux d'absentéisme baisse", fait remarquer MOMO qui a effectué le déplacement de Lomé en provenance du Canada pour la circonstance.

Le concept de "Petit déjeuner" initié par le CAPD, est similaire à celui de " cantine scolaire" mis en place par le gouvernement togolais depuis plusieurs années.

La phase expérimentale ayant requis la satisfaction des concepteurs du projet, ces derniers comptent l'étendre sur le territoire national togolais.

Le suivi du projet est géré par la coordination locale du CAPD assurée par Valentin KAGBARA, avec l'assistance de l'Agence nationale de développement à la base (ANADEB).

Likibani Bararmna



0 Commentaires

    No Comments


Ajouter un commentaire