Centrale solaire Noor à Ouarzazate

Energies Renouvelables : Rabat revoit à la hausse ses objectifs à l'horizon 2030

énergie


Le souverain du royaume chérifien vient d’ordonner l’augmentation de la part d’énergie propre dans l’assiette énergétique marocain à l’horizon 2030. Initialement celle-ci était de 52%.

D’autres centrales de type Noor, à Ouarzazate, pourraient bientôt voir le jour au Maroc à la suite de l’injonction du souverain, Sa Majesté le Roi Mohamed VI, d’augmenter la part des énergies propres dans l’assiette énergétique du Royaume à l’horizon 2030.

Outre cette hausse demandée du volume des énergies propres qui doit passer à plus des 52% initialement prévus, le Roi a appelé à la mise en place d’un programme dessalement d’eau programmées d’unités de production d’énergies renouvelables à l’effet de les rendre plus autonomes.

Pour Mohamed VI l’administration publique doit se conformer avant les autres institutions et le secteur privé à l’usage d’énergies propres pour tout ou une partie importante de son activité.

Cette injonction du Roi intervient au terme du calendrier des réalisations devant s’achever à l’horizon 2018. Elle dénote une envie d’aller plus loin pour ce pays qui dispose de la plus complexe solaire jamais construit dans le monde, Noor. Celui-ci dispose d’une capacité cumulée de 580 MW reparties sur plusieurs sites dont Noor I avec ses 160MW.



0 Commentaires

    No Comments


Ajouter un commentaire