Angela Merkel, chancelière allemande en compagnie du président de la Commission de l'Union africaine, le Tchadien Moussa Faki Mahamat, le 31 octobre à Berlin.

PME Européennes : Angela Merkel mobilise un fonds d’un milliard d’euros pour leur entrée dans le marché africain

économie


Peut-on parler de « voisinage bon et profitable entre l'Afrique et l'Europe » comme le prétend Angela Merkel qui vient de mettre en place un fonds doté d’un milliard d’euros pour accompagner les PME européennes dans leur conquête du marché africain ? La question se pose après le sommet Compact with Africa au cours duquel l’annonce a été faite fin octobre.

 

L’objectif du nouveau fonds doté d’un milliard d’euros mis en place à Berlin lors du sommet Compact with Africa, est de permettre aux PME européennes d’avancer plus facilement sur le continent africain.  Une sorte de « subvention » pour une conquête plus facile du marché africain.  A Berlin où Angela Merkel a rencontré Moussa Mahamat Faki, le président de la commission de l’Union Africaine, la chancelière a usé de diplomatie comme à sa coutume, laissant l’impression que ce fonds était un acte de soutien à l’endroit de l’Afrique. Oui, un acte de soutien puisqu’au-delà de financer les PME allemandes et européennes désireuses d’entrer dans le marché africain, ce fonds apportera des fonds propres aux PME africaines. Angela Merkel indique à cet effet qu’« ensemble, nous voulons envoyer aujourd'hui un signal clair : la volonté d'avoir un voisinage bon et profitable entre l'Afrique et l'Europe ».

 

Pour les PME africaines qui ne sont presque jamais soutenues dans leur phase de démarrage et très peu lorsqu’elles abordent la croissance, la nouvelle de ce fonds allemand est une aubaine. Mais feront-elles le poids devant les entreprises allemandes et européennes qui vont viser l’Afrique grâce à ces financements ? L’Allemagne n’essayent-elles pas par-là de fragiliser une fois de plus l’entrepreneuriat africain ? Des questions qui font sens lorsqu’on pense à la maxime « les Etats n’ont pas d’amis mais des intérêts »

 

Mais Angela Merkel a aussi annoncé la mise en place d’une sorte d’entreprise qui fera dans le conseil pour les entrepreneurs désireux d’investir en Afrique. C’est donc l’ère africaine qui s’ouvre à en croire la chancelière allemande qui rappelle dans son propos que « pendant de nombreuses années, nous avons été très concentrés sur l'Asie, je pense qu'à l'avenir le regard doit davantage se tourner vers l'Afrique ».

 

Le développement du continent africain et ou, le retour de l’Allemagne dans ce qui d’un point de vue économique est un paradis perdu, se poursuit donc. Mais ces annonces qui arrivent à quelques semaines du sommet de Marrakech qui devrait voir l’élaboration du pacte mondial de la migration, sonnent comme un engagement allemand à travailler avec les PME en vue de leur croissance et par ricochet de la diminution du chômage ; cette cause de la migration clandestine.

 

Il faut rappelé ici que le sommet Compact with Africa, a permis antérieurement le financement du Ghana, de la Côte d'Ivoire et de la Tunisie. Montant de ces prêts bonifiés : 365 millions d'euros. 



0 Commentaires

    No Comments


Ajouter un commentaire