LEHMAN BROTHERS est une banque américaine créée en 1850 et disparu en 2008

Le monde avance vers une nouvelle crise financière croit-on

économie


Dix ans après la faillite de LEHMAN BROTHERS qui avait causé la plus importante crise financière mondiale depuis 1929, l'économie mondiale s'en remet. Mais les leçons n'ont pas été apprises d'après Gordon Brown ancien premier ministre anglais, un avis partagé par Dominique Strauss Kahn, le patron du FMI à l’époque.

 

Entre le 14 et le 15 septembre 2008 c'est toute l'économie mondiale qui avait vacillé à l'annonce de la chute du géant bancaire américain LEHMAN BROTHERS. A l'origine de tout, des crédits accordés à tout va ayant causé une perte de 700 milliards de dollars. 


La vague provoquée par cette disparition de LEHMAN BROTHERS avait causé une crise financière mondiale. Partout à travers le monde des réunions de haut niveau s'étaient tenues pour conjurer cette malédiction qui se répandait dans tous les milieux financiers. Un élan de solidarité était né, élan qui aujourd'hui n'existe plus. Gordon Brown le premier anglais de l'époque regrette que cette solidarité se soit estompée une fois la crise passée. De son côté Dominique Strauss Kahn le Directeur Général du FMI à l'époque, s'inquiète de la survivance des pratiques qui ont conduit à cette chute historique. Une façon prudente de dire que le monde reste exposé à une nouvelle crise de cette taille voire plus. Et d'après certains analystes occidentaux, l'Amérique aujourd'hui est mieux armée qu’en 2008 pour faire face à une telle éventualité tandis que les autres continents, l'Europe y compris, pourraient bien en souffrir. 

 

On rappelle qu'avant la crise financière de 2008, l'économie mondiale en était à une croissance de plus de 4% en 2007. L'effondrement a été tel qu'elle est passée à une croissance de -1,7%. L'Afrique comme toujours a subi les conséquences de cette erreur de gestion du fait de la solidarité du monde au destin américain en matière financière et monétaire. Mais alors que le continent était en passe de s’en remettre, il a sombré à nouveau dans une crise née de la chute des cours du pétrole. Depuis il se débat pour sortir de cette nouvelle impasse.


Onésiphore NEMBE



0 Commentaires

    No Comments


Ajouter un commentaire