Au Nigeria où la dette du secteur de la distribution d’électricité explose, le gouvernement fédéral en négociation actuellement avec la banque mondiale entend consacrer les trois milliards de dollars issue de cette nouvelle dette pour apurer le passif d’un secteur en peine de produire des recettes Suffisantes pour s’alimenter.

A Bloomberg, shubham Chaudhuri, le directeur de la compagnie nigériane de distribution a indiqué que les compagnies de distribution ne génèrent pas le cash suffisant pour satisfaire leurs engagements auprès des sociétés de production d’électricité. En cours d’endettement auprès de la banque mondiale, pour un montant de 3 milliards de dollars, l’Etat du Nigeria va mettre cette somme à la disposition des sociétés de distribution. Objectif : ramener la confiance dans les rapports entre producteurs et distributeurs. Cet argent va permettre de redynamiser l’économie nigériane.

« Ce que nous essayons de faire, c’est d’aider le gouvernement à parvenir à la bonne combinaison en termes de réformes et de financement pour remettre le secteur électrique sur les rails. Il s’agit d’une discussion entre les autorités fédérales, les gouvernements des états, le secteur privé et les partenaires internationaux », a indiqué Chaudhuri.

Nigeria : le pays du générateur électrique

Avec à peine plus de 4 000MW d’énergie produite par les centrales électriques en piteux état, le Nigeria dispose d’une capacite six à huit fois plus importante. En effet on estime la production des générateurs électriques disponibles à travers le Nigeria à près de 24 000 MW.

Onesiphore NEMBE

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here