Boujdour, une ville située dans la région de Laayoune, dans le sud du Maroc, va abriter bientôt un parc éolien de 300 MW. L’information fait suite à la signature d’un accord de 414 millions de dollars entre le groupement mené par Nareva Holding, l’italien enel Green Power et l’allemand Siemens d’une part et d’autre part Onee et Moroccan Agency for Sustainable Energy.

Grâce au parc éolien de Boujdour, le Maroc va pouvoir se rapprocher de son objectif d’un mix énergétique de 52%. En effet au-delà du parc éolien de Boujdour, d’autres projets d’une capacité cumulée de 1056 MW vont entrer en chantier. Ces parcs seront donc construits à Jbel Khelladi, Midelt, Aftissat, Jbel Lahdid, Taza, Oualidia, Tiskrad et Tanger II.

Avec les parcs solaires Noor I, II, III et IV, le Maroc a pris précédemment une option salutaire pour son programme de mix énergétique à l’horizon 2030. Au niveau continental, c’est l’un des pays les mieux lotis sur le plan du mix énergétique.

Nadège Mamba

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here