La Chine vient d’accorder un financement de 157,9 milliards de Fcfa à la Côte d’Ivoire pour la réalisation des travaux d’adduction en vue d’alimenter 12 villes et pour la construction des infrastructures dans le domaine de la santé. L’accord a été paraphé à Abidjan le 17 octobre dernier par Marcel Amon Tanoh, le ministre des affaires étrangères et Wan Li, l’ambassadeur de Chine près la Côte d’Ivoire.

Le financement chinois de 157,9 milliards de Fcfa à son partenaire ivoirien va servir pour les travaux d’adduction en eau potable des villes de Daloa, Bouaflé, Touba, Odienné, Boundiali, Séguéla, Mankono, Sassandra, Grand-Lahou, Divo, Tanda, soit un total de douze. S’exprimant de la presse nationale ivoirienne sur cette somme allouée à Abidjan, Wan Li s’est félicité de ce pas de plus franchi dans le soutien à son allié. L’ambassadeur de Chine a confié sa joie de voir 3 millions d’ivoiriens alimentés en eau potable désormais.

Le secteur de la santé va lui aussi bénéficié de ce financement. On évoque entre autres le développement de la troisième phase de l’assistance technique de l’hôpital général de Gagnoa.

Mélanie Bekono

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here