L’usine de transformation du lait de kangema située au Kenya dans le comté de muranga va produire 20 000 litres de lait par heure dès le lancement de ces opérations d’ici le mois de décembre. Cette initiative a vu le jour grâce aux épargnes de 5000 producteurs.

Avec une capacité de production de 20 000 litres de lait par heure, l’usine de Kangema à ouvrir courant décembre 2019, sera spécialisée dans la production de yaourt et des fromages entre autres.

Sa construction est le fruit d’une alliance entre 5 000 producteurs de lait réunis autour d’une coopérative. Ces derniers ont épargné la somme 300 millions de Shillings, soit l’équivalent de 3 millions de dollars, permettant ainsi de financer les travaux de la future usine.

S’adressant à la presse Kényane, John Mugo, le président de la coopérative des fermiers a indiqué que l’usine allait accueillir plus tard des refroidisseurs pouvant contenir jusqu’à 10 000 litres de lait.

A noter que la production laitière du Kenya en 2017 avait atteint la barre de 3,6 milliards de litres, 80% de cette production étant issue des petits exploitants. Il s’agit donc d’une industrie qui génère 700 000 emplois sur toute la chaîne de valeur selon l’OMC. Ce sont 1,8 millions de ménages ruraux qui en vivent des revenus de ce secteur.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here