Une ligne de transmission en République Sud Africaine

Afrique du Sud : Eskom le géant national de l'énergie va poursuivre ses travaux d’amélioration de son réseau

énergie


La construction d’une ligne de transmission électrique de 400KV, d’une longueur de 555 km reliant les localités de KwaZulu-Natal et de Mpumalanga, sera effective bientôt grâce aux 201,8 millions de dollars que la Banque Africaine de Développement (BAD) vient d’allouer à Eskom, compagnie sud-africaine de production et de distribution d’électricité.

 

Les 201,8 millions de dollars alloués à la construction de la ligne de transmission qui va relier le KwaZulu-Natal, province située dans le nord-Est de la République Sud-africaine et le Mpumalanga, ex-province du Transvaal de l’Est, ont été donnés conjointement par la BAD et par l’Africa Growing Together Fund. Ce dernier a pourvu à la somme de 25 millions de dollars dans cette enveloppe. Cet investissement, a-t-on appris de sources proches de la transaction, a été couverte par une garantie étatique.

 

Dans le cadre de ce projet de nombreux équipements des sous-stations de la région de Mpumalanga vont être entretenus. Il permettra l’acheminement de 11,2 GW, énergie produite cumulativement par les centrales de Kusile, Majuba, Inguia et Drakensberg.

 

Les délais de livraison de ce chantier n’ont pas été communiqués ainsi que les détails relatifs à l’exécution de ce marché. Mais il est presque certain que la direction de l’Eskom sera sous le contrôle des autorités sud-africaines, ceci compte tenu des accusations de corruption qui ont terni ces dernières mois la réputation de cette société. Pour rappel Cyril Ramaphosa a chargé la Special Investigating Unit ou SIU a mené une enquête sur Eskom et Transnet quelques semaines seulement après son arrivée à la présidence de la République sud-africaine.


Afrique Progrès Magazine



0 Commentaires

    No Comments


Ajouter un commentaire