Abiy Ahmed Ali, Premier ministre éthiopien

Barrage Grande Renaissance : METEC exclut pour non-respect des délais

énergie


Metals and Engineering Corporation (METEC) quitte le chantier du méga-barrage Grande Renaissance pour non-respect des délais. L’annonce a été faite fin août par le premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed.

Gérée par l’armée éthiopienne, la compagnie METEC s’occupait de la construction des structures hydrauliques en acier et des travaux électromécaniques. Mais pour non-respect des délais, elle a été exclue et devrait être remplacée bientôt. L’Ethiopie qui est à couteaux tirés avec l’Egypte au sujet de ce barrage sur le Nil, aimerait en effet diminuer les retards dans la réalisation de ce travail pour donner plus de chances à ce projet d’aboutir. « Nous avons confié ce projet complexe de barrage hydroélectrique à des personnes qui n’ont jamais vu de barrage de leurs vies et si nous continuons sur cette lancée, ce projet risque de ne jamais voir le jour » a laissé entendre un haut responsable sous anonymat, comme pour appeler à un nouveau départ dans ce projet.

La mort de Simegnew Bekele, le chef de projet abattu en plein Addis Abéba le 26 juillet dernier, a probablement diminué la vitesse de réalisation de ce chantier. Rappelons aussi que le barrage Grande renaissance aura une capacité de 6450 MW pour une facture de 4,8 milliards de dollars. Commencé il ‘a sept ans, la réalisation de ce méga-barrage en est à seulement 65%.



0 Commentaires

    No Comments


Ajouter un commentaire