Le PDG de GE Grid Solutions en Afrique Subsaharienne, Lazarus Angbazo.

Accroître l’offre en électricité, un défi permanent au Botswana

énergie


Selon un récent communiqué, la Botswana Power Corporation a avec General Electric Power un contrat relatif à la mise en service d’un logiciel de monitoring du réseau électrique national.

 

Mettre à contribution le numérique pour un meilleur contrôle du réseau électrique au Botswana. Le défi est sur le point d’être relevé par les autorités qui, à travers la société nationale d’électricité, la Botswana Power Corporation (BPC), viennent d’engager une réforme dans ce sens. Avec la signature le 24 mai dernier d’un contrat avec General Electric Power (GE Power), cette dernière va fournir une plateforme unique pour les centres de contrôle du réseau électrique dans les villes de Gaborone et Francistown. De manière spécifique, les termes du contrat prévoient la conception, la fourniture, l'installation et la mise en service d'un logiciel dans le centre de contrôle du réseau électrique botswanais.

 

Le communiqué de GE Power précise « l'engagement du Botswana de fournir aux utilisateurs d'énergie, l'accès à des services énergétiques  économiques et d'améliorer l'efficacité de son réseau » et « inclut la conception, la fourniture, l'installation et la mise en service d'un SCADA/Système de gestion d'énergie dans le principal centre de contrôle du réseau, situé au siège de BPC à Gaborone et dans le centre de contrôle de secours situé à Francistown ». L’objectif de ce logiciel est d'offrir au client une qualité de service optimale. Le président directeur général de BPC indique à cet effet que « les fonctionnalités de cette plateforme vont améliorer notre service client en optimisant notre centre d'appels clients actuel, réduisant les durée d'indisponibilités, améliorant les revenus provenant de la consommation d'énergie. Ainsi que la satisfaction globale de nos clients ». 

 

Aller au-delà des 70% de la population couverte en électricité

Le gouvernement botswanais a décidé de capitaliser les opportunités du numérique pour transformer et optimiser les capacités de son réseau électrique. L’intention étant d’aller au-delà des 70% de la population ayant accès à l’énergie électrique. Pour ce faire, la technologie GE, notamment la plateforme de solutions Advanced Energy Management System (EMS), est mise à contribution pour fournir « une électricité durable, efficace et fiable, qui utilise des solutions numériques de pointe, tout en poussant le pays vers l’avant », à en croire le PDG de GE Grid Solutions en Afrique Subsaharienne, Lazarus Angbazo.

 

Jusqu’à présent, presque toutes les ressources hydroélectriques du pays sont générées thermiquement, à partir de la station au charbon de Morupule. Selon les statistiques officielles, la capacité électrique installée est de 220 000 kW tandis que la production nationale s'élève à environ 900 000 kW heures. Le reste des besoins en électricité provient des importations en provenance de l’Afrique du Sud et de la Zambie. La consommation par habitant est estimée à 874 kWh. Au point où les tarifs de l'électricité au Botswana figurent parmi les plus élevés dans la sous-région Afrique australe. Néanmoins, les pouvoirs publics ont engagé un programme d'électrification rurale et un programme de planification de 15 ans en cours pour accroître l’offre en énergie électrique. Le dernier en date est le projet d’augmentation de la capacité de production de la centrale de Morupule B, visant à atteindre 900 mégawatts contre 600 mégawatts actuellement.

Gibrile KENFACK TSABDO 



0 Commentaires

    No Comments


Ajouter un commentaire