Le Gabon va produire 2,2 MW d'énergie solaire grâce aux huit centrales solaires qui sont attendues

Le Groupe français Engie va construire huit centrales solaires au Gabon

énergie


La filiale du groupe français Engie vient de signer le 6 août dernier à Libreville, au Gabon, un protocole d’accord pour la construction de huit centrales solaires. De modestes centrales qui vont assurer une production cumulée de 2,2MW.

Avec une population de moins de deux millions de personnes, le Gabon ne s’ennuie pas avec des projets colossaux, pas en matière de production d’énergie de source solaire en tout cas. La Caisse des dépôts et consignations (CDC) du Gabon, agissant au nom de ce pays, a signé le 6 août dernier un protocole d’accord avec Ausar Energy, filiale gabonaise du géant français Engie. Cette dernière va procéder à la construction de huit centrales solaires de 2,2 MW de capacité cumulée dans les communes de Makokou, Ovan, Mékambo, Booué (dans l’Ogooué Ivindo), Minvoul, Bitam, Medouneu (dans le Woleu Ntem) et Ndjolé (dans le moyen Ogooué).   Montant des travaux, 4 milliards de Fcfa.

Le projet est certes modeste, mais devrait permettre à quelques localités de s’électrifier désormais. On parle de 80 000 à 100 000 foyers qui seront alimentés grâce à cette énergie. Plus encore, elles vont aider Libreville dans la diminution de sa consommation d’hydrocarbures dans les centrales à fioul. Au moins un million de litres de fioul sera préservé dès l’arrivée de ces centrales.

La diversification des recettes économiques nationales en cours au Gabon se fait donc en même temps que l’augmentation du mix énergétique. Une façon pour le président Ali Bongo de sortir son pays de la dépendance des hydrocarbures par cette époque où l’or noir a démontré ses limites à entretenir l’avenir des Etats producteurs.  

Albert Legrand



0 Commentaires

    No Comments


Ajouter un commentaire