Le volume estimé de gaz dans le champ Zohr est de 850 millions de m3, soit le plus important champ gazier découvert en Méditerranée.

Al-Sissi, le président égyptien en passe de tenir son pari énergétique

énergie


Les découvertes de gaz naturel par l’italien ENI en août 2015 vont permettre à l’Egypte de renouer avec d’importantes exportations dès janvier 2019 et ouvrir la voie à une autosuffisance énergétique à en croire le ministre de l’énergie.

Le champ gazier Zohr découvert courant août 2015 et situé en mer Méditerranée, au lieudit mer orientale, entre en production. Les exportations sont attendues début 2019. Cette information a été rendue publique par le ministre égyptien du pétrole le 15 août dernier. En effet Tarek El Molla, a assuré au cours de son propos que ce lancement de la production du champ Zohr constitue « le début de notre autosuffisance [Egyptienne] en gaz et nous allons commencer à exporter le surplus à partir de janvier 2019 »

Les réserves de ce champ gazier sont estimées à 850 millions de m3, de quoi positionner le Caire dans le commerce du gaz liquéfié dans cette sous-région et augmenter sa capacité à répondre à la demande électrique nationale alimentée en partie par des centrale thermiques. C’est un soulagement pour le président Al-Sissi pour qui la situation énergétique de son pays est une préoccupation importante.

 

Onésiphore NEMBE



0 Commentaires

    No Comments


Ajouter un commentaire