Lignes de transmission à haute tension

Ligne de transmission d'énergie entre la Côte d'Ivoire et le Liberia

énergie


La ligne de transmission d'énergie entre la Côte d'Ivoire et le Liberia est une composante du vaste projet du Pool Énergétique d'Afrique de l'ouest (PEAO), organisation créée en 2006 par l'ensemble des États membres de la CEDEAO. Le PEAO vise en effet à mettre en place un marché commun d'électricité au sein de la communauté.

La ligne de transmission d'énergie entre la Côte d'Ivoire et le Liberia entre en ligne de compte du projet d'interconnexion Côte d'Ivoire - Liberia - Sierra-Leone - Guinée. Il vise à réintégrer ces quatre pays récemment sortis d'une longue période de conflits, dans le marché commun. Le Liberia pour exemple connut une longue  période de guerre civile entre 1989 et 2003. Nombre de ses infrastructures furent détruites dont son réseau électrique.

Ce projet d'interconnexion s'étend en tout sur 1411 km et ambitionne de fournir en tout 225kv aux États concernés. Il inclut aussi bien l'expansion d'une nouvelle sous-station à haute tension à Man en Côte d'Ivoire, point de départ de la ligne de transmission que la construction de nouvelles sous-stations dans les villes de Monrovia, de Mano, de Buchanan et de Yekepa au Libéria. En tout, le Liberia bénéficie grâce à ce projet de 600 km de lignes électriques réparties comme suit:
- 152 km (Man - Yekepa);
- 229 km (Yekepa - Buchanan);
- 112 km (Buchanan - Monrovia) et;
- 107 km (Monrovia - Mano).

La réhabilitation des deux lignes de Bushrod et de Paynesville (Monrovia) fourniront 66kv. En tout, le Liberia bénéficiera de près de 100kv d'électricité grâce à cette ligne de transmission. Près de 155000 âmes (22876 ménages) pourront jouir de l'électricité. Il faut dire que depuis l'accession au pouvoir de l'ex footballeur Georges Weah, les relations se sont davantage renforcées avec le voisin de l'est, la Côte d'Ivoire.



0 Commentaires

    No Comments


Ajouter un commentaire