Quelques membres de l'équipe du Fond vert pour le Climat (GCF) lequel a financé 1,038 milliard de dollars

Financement des projets sur l’environnement : l’Afrique obtient 552,4 millions sur les 1,038 milliard $ du GCF

environnement


L’enveloppe de 1,038 milliard de dollars mobilisée par le Fond vert pour le Climat (GCF) lors de son 21ème conseil d’administration a profité majoritairement à l’Afrique. Ce sont six projets portés par des pays africains qui ont bénéficié d’un financement de 552,4 millions de dollars.

 

Les 552,4 millions de dollars ont permis de financer entre autres projets, la transformation des systèmes financiers pour le climat qui a bénéficié d’un investissement de 279,7 millions de dollars. Cette initiative concernera le Cameroun, la Côte d’Ivoire, l’Egypte, l’Île Maurice, le Kenya, le Madagascar, le Maroc, la Namibie, le Nigeria, le Sénégal, la Tanzanie, le Togo, l’Ouganda, l’Afrique du Sud, le Bénin et le Burkina Faso.

Le projet de facilité de financement du climat en cours de mise en place dans l’ex-Swaziland aujourd’hui Eswatini, en Afrique du Sud, au Lesotho et en Namibie a eu droit à un investissement de 55,6 millions de dollars alors que 100 autres millions de dollars ont permis le financement du projet climate investor One à mettre en place au Cameroun, au Burundi, à Djibouti, au Kenya, à Madagascar, au Malawi, au Maroc, au Nigeria et en Ouganda. A noter que cette dernière enveloppe inclut le financement non précisé de l’Indonésie et de la Mongolie.

 

Au Burkina Faso le programme d’électrification rurale de Yeleen a bénéficié de 28,3 millions de dollars tandis que 21 millions de dollars ont été affectés à l’initiative de la RD Congo de développement de mini-réseaux électriques.

On peut donc dire que le bal des financements des projets environnementaux s’ouvre bien pour l’Afrique. Cependant le plus important reste à venir avec les 100 milliards de dollars de financement promis par les pays développés à partir de 2020 d’après un agenda établi lors de la COP21 à Paris en 2015. 



0 Commentaires

    No Comments


Ajouter un commentaire