La chambre des représentants vient de voter un texte pour limiter les pouvoirs du président américain concernant une attaque éventuelle de l’Iran. Objectif : protéger la vie des américains.

Le texte voté à la chambre des représentants en fin de semaine dernière devrait passer au sénat dans les jours à venir. Mais pour cette dernière chambre où les républicains sont majoritaires, le risque d’une invalidation est grand.


Donald Trump va donc pouvoir conserver le pouvoir de lancer l’attaque en cas de nouvelle escalade dans la région. Et alors que la diplomatie iranienne a appelé à un apaisement sur ce dossier, l’escalade peut provenir des milices chiites pro-Téhéran basées dans de nombreux pays de la sous-région.

Précisons que le président américain a joué mercredi dernier la carte de l’apaisement en minimisant les dégâts causés par la vingtaine de frappes à distance menée en début de semaine par Téhéran.

Pour rappel la pomme de la discorde est née du bombardement du véhicule du général iranien Qassem Soleimani abattu en Irak par un drone américain. Quatre jours plus tard l’Iran frappe à distance deux bases militaires irakiennes et cause des dégâts matériels importants du côté des États-Unis. Aucune victime humaine d’après Donald Trump.

Onesiphore NEMBE

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here