Alors que les autorités égyptiennes ont mis en place récemment plusieurs cycles de licences dans le canal de Suez, en vue d’augmenter l’offre nationale de pétrole, on apprend la diminution de la production actuelle de près de 5%.


La production égyptiennes de pétrole jusque-là se situait à 629180 barils par jour. Courant octobre dernier elle a connu une baisse non expliquée officiellement de l’ordre de 26 600 barils par jour, soit 4,2%. C’est donc un manque à gagner important pour ce pays qui produit seulement 60% de ses besoins de pétrole.
Précisons que cette baisse est la plus forte de ces dix dernières années. En 2009 un niveau plus bas avait été observé. A l’époque on tournait autour des 556 000 barils par jour.


Quelques mois auparavant, le Caire, dans l’optique de diminuer l’assiette des importations de pétrole, a lancé plusieurs cycles de licences dans le bassin du Canal de Suez. Il est donc probable que la production reparte à la hausse d’ici quelques années.

Mélanie Bekono

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here