Très peu d’africains sont des lecteurs passionnés. Il faut dire que depuis l’enfance cette culture n’a pas su être inculquée. Résultat : des villes entières ne disposent pas d’espaces de lecture. Originaire de la Côte d’Ivoire, Michel Aka et un collectif de jeunes passionnés, entendent désormais offrir des ouvrages pour enfant aux écoles du milieu rural ivoirien. Afrique Progrès Magazine s’est donc fait l’écho de cette initiative inédite en Côte d’Ivoire.

Dans la vie de tous les jours, qui est Michel Aka ?J’ai pour habitude de dire que j’ai deux occupations dans la vie de tous les jours. Principalement, je suis un mari et père d’un adorable petit garçon. Ensuite, je suis un économiste de formation spécialiste du suivi évaluation qui travaille actuellement avec la Banque Mondiale à Washington, DC. Je suis un passionné de guitare et de lecture qui crois comme fer que le socle de la société et donc de tout développement, c’est la famille.

L’idée d’offrir des livres aux enfants est née comment ? A l’école primaire et secondaire, j’avais pour habitude d’avoir des prix d’excellence sans toutefois savoir exactement ce que je voulais devenir plus tard. Vivant dans un milieu semi-rural modeste, je ne m’autorisais pas à rêver puisque je n’étais pas exposé aux rêves et visions du monde qui pourtant avançait très vite autour de moi.

Un jour, alors que je consultais une collection encyclopédique, j’ai découvert que les frères Wright avaient conçu l’avion et c’est de là qu’à commencé ma passion du rêve par le livre. Grace au livre, l’enfant que j’étais avait un objectif lorsqu’il marchait les 5 kilomètres de son domicile à son école. Je voulais ressembler à Steve Jobs, Mohamed Ali, Abraham Lincoln et ces modèles ont été très déterminants dans mes choix de vie. Un enfant est une page vide sur laquelle des rêves attendent impatiemment d’être imprimés et le livre est une manière extraordinaire de le faire. Malheureusement, plusieurs enfants en milieu rural sont dépourvus de ces rêves par manque de moyens financiers et d’infrastructures adéquates telles que des bibliothèques. Cette initiative est donc née de ce constat ainsi que de mon expérience personnelle. J’ai décidé de mettre en place cette initiative pour offrir à quelqu’un en France, aux Etats Unis, en Afrique, etc. d’avoir l’occasion d’offrir un rêve et une vision à des milliers d’enfants en Afrique.

Quels types de livres récoltez-vous auprès des donateurs potentiels et comment faites-vous la collecte ? Actuellement, nous collectons des livres instructifs, de contes ou de culture générale. Les donateurs ont la possibilité de faire des dons en espèce pour la confection de caisses devant contenir nos livres avant le don. Ces dons en espèce permettent aussi d’acheter des livres à offrir. Certains donateurs veulent avoir l’occasion d’offrir des livres spécifiques qui ont par exemple marqué leur enfance. Nous permettons aussi à ces derniers d’acheter eux même leurs livres pour les offrir physiquement à nos équipes.

Agissez-vous dans le cadre d’une organisation? Pour cette première Edition, nous travaillons dans le cadre d’un collectif de bénévoles volontaires qui collectent et organisent le don. Plus tard nous verrons quelle orientation donner à cette initiative citoyenne. Mais désormais nous entendons mettre notre force pour apporter le meilleur aux enfants.

Avez-vous en projet d’ouvrir une bibliothèque pour enfant à Abidjan ? A moyen terme, notre vision est d’offrir des caisses à livre aux écoles en milieu rural en Côte d’Ivoire. Ensuite, il s’agira d’organiser une importante levée de fonds pour installer une bibliothèque pour enfants à Abidjan. Nous et nos donateurs aurons un sentiment de profond accomplissement lorsque nous aurons la chance de voir des enfants venir accompagnés de leurs parents dans une bibliothèque installée à Abidjan pour contribuer à leur éducation, eux, le futur de notre continent. A long terme, nous comptons élargir cette initiative à d’autres pays du continent.

Propos recueillis par Onesiphore NEMBE

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here