Un réseau de chemin de fer à voie normale long de 400 km va relier la Tanzanie et le Rwanda en passant par le Congo RDC et le Burundi.

Mercredi dernier, John Magufuli, le président tanzanien, a dans un message à la télévision annoncé que le projet de chemin de fer baptisé SGR, va passer par la République Démocratique du Congo et le Burundi avant de déboucher par le port sec d’Isaka en Tanzanie. Au total 400 km de chemins de fer vont être construits et permettre aux pays desservis d’accroître le volume de leur échange commerciaux.

Le président tanzanien précise que les études de faisabilité ont été achevées. Cependant la phase concrète de mise en place du projet ne devrait pas tarder, cela d’autant plus que la Banque du commerce et du développement (TDB), l’organe financier du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), a approuvé récemment un prêt d’un milliard de dollars à la Tanzanie. Ladite somme compte pour des projets d’infrastructures portés par la Tanzanie.

Cette initiative rentre dans les axes prioritaires de l’agenda 2063 de l’UA. Dans le cadre de la Zone de Libre Échange du Continent Africain, de nombreux projets d’infrastructures transnationales vont voir le jour en Afrique. C’est d’ailleurs grâce à ces infrastructures que le volume du commerce intra-africain pourra connaître une hausse significative.

Mélanie Bekono

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here