« Jour historique marquant la victoire du Front Patriotique Rwandais (FPR) sur le génocide perpétré contre les Tutsis en 1994. Génocide qui en son temps durera 100 jours et causera plus d’un million de morts innocentes »


Ce samedi 4 juillet 2020 le Rwanda célèbre au pays et dans la diaspora le 26e anniversaire du Jour de la Libération après de longues années de règne de régimes successifs et exclusivistes.


Jour historique marquant la victoire du Front Patriotique Rwandais (FPR) sur le génocide perpétré contre les Tutsis en 1994. Génocide qui en son temps durera 100 jours et causera plus d’un million de morts innocentes.
C’est donc un grand jour lors duquel les Rwandais saluent la bravoure de leur président Son Excellence Paul KAGAME qui à la tête de l’armée de libération aura mis fin à ce calvaire.C’est aussi un moment de reconnaissance pour tous ceux qui nombreux ont sacrifié de leur vie pour que la libération soit possible.


Une journée de réflexion
Cette année le thème choisi pour la célébration est la« libération en construisant le Rwanda qui satisfait aux rwandais ». Les rwandais sous la conduite du président de la République Son Excellence Paul Kagame ont choisi de transformer le pays autour des trois grandes valeurs qui les unissent, qui sont l’Unité, la Vision, et la Reddition des comptes. Qui font partie intégrante de la vision2020 lancé à l’an 2000 dont ses six piliers pour la transformation économique et sociale se réfère à la bonne gouvernance. Passer de la Vision 2020 à la Vision 2050, s’assurant un niveau de vie émérite pour les Rwandais.


Economie : Sur le plan économique le Rwanda selon le rapport Doing business 2019 de la banque mondiale est classé deuxième pays africain et vingt-neuvième dans le monde, disposant de l’une des économies les plus attractives du continent pour les investisseurs qui n’ont besoin que de six heures pour créer une société au Rwanda.


L’économie du Rwanda aura donc progressé de plus de 8%, tandis que l’inflation globale restait contenue à 1,2 % tel que le précise les cahiers économiques du Rwanda de la Banque Mondiale de mars 2019. Une croissance diversifiée, les services et l’industrie affichant un taux de 9% l’agriculture 6% le tout soutenu par la construction et la fabrication plafonnée à 10% selon le même rapport.


Nombres de sociétés parmi les plus illustres se sont installées au Rwanda, notamment Volkswagen dont l’usine a pour objectif de produire des véhicules assemblés au Rwanda. Le « Made in Rwanda » est une réalité industrielle avec un objectif de production fixée initialement à 5000 véhicules par an.


Parmi bien d’autres sociétés installés sur des zones économiques spéciales , Mara group est le premier concepteur de téléphones 100% fabriqués en Afrique bénéficiant de l’attractivité économique du Rwanda et l’accès au marché régionale inhérent.


Tourisme : Grace à des investissements massifs dans le secteur du tourisme, l’Office Rwandais de Développement, a signé un partenariat exclusif avec des grands clubs de footballs européens tels que Paris Saint Germain de France et Arsenal un club leader de la Premier league Anglaise.


Le Rwanda voit ses efforts pour développer le tourisme d’affaires explosés au point d’occuper aujourd’hui la troisième place en Afrique dans le classement ICCA (Association internationale des congres et des conventions) apres le Maroc et le Cap Vert.Pays à la diversité indubitable le Rwanda invite à la rencontre avec la nature autour des traditions architecturales uniques, la visite des animaux exotiques tels que les gorilles, les girafes, dans le parc des volcans et le parc Akagera … Les touristes et visiteurs peuvent profiter du pays de mille collines de jour comme de nuit tout en bénéficiant de la protection des services de sécurités du pays.

Quant à ce qui est relatif à la parité et au genre, le pays compte le nombre le plus élevé de femmes parlementaires au monde.

S.E Paul Kagame est celui qui, alors que son mandat de président en exercice de l’union africaine était en cours, va considérablement contribuer à la reforme de l’union africaine. Il a proposé de manière pragmatique un certain nombre de mécanismes à mêmes de permettre à l’institution panafricaine de s’autofinancer ; au-delà de l’Accord relatif à la Zone de libre-échange continentale en Afrique signé le 21 mars 2018 lors du 10e sommet extraordinaire de l’Union africaine (UA) qui a lieu à Kigali, au Rwanda.

Fort de son expérience empirique, le Rwanda a choisi de manifester sa solidarité en contribuant aux missions de la paix des Nations Unies sur différents champs d’opérations de maintien de la paix.

Soucieux de maintenir d’excellentes relations bilatérales, le Rwanda a ouvert l’année dernière une nouvelle ambassade au Royaume du Maroc. Un lien fort pour une coopération bilatérale optimale voir multilatérale et gagnant –gagnant.

Etant donné le contexte pandémique de la Covid-19 qui prévaut en ce moment dans le monde, le Rwanda maintient ses efforts mondialement appréciés pour préserver les mesures de préventions contre la pandémie à coronavirus la Covid-19.

Par Onesiphore NEMBE

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here