Entre 2018 et 2019 le Cameroun a procédé à la vaccination de 3,8 millions de bêtes de son cheptel. Objectif : prévenir la peste chez les petits ruminants.

Dr Taïga, le ministre camerounais de l’élevage, a indiqué au cours d’une réunion organisée à Yaoundé le 10 décembre dernier que son pays avait assuré la vaccination de 3,8 millions de bêtes pour prévenir la peste et éviter une ruine du cheptel national. Cette rencontre avec des vétérinaires venus du Tchad, du Niger, et du Nigeria, était un moment de réflexion sur la stratégie que ces quatre pays peuvent mettre en place pour lutter contre la peste des petits ruminants.

Début octobre dernier, à l’occasion du lancement de la campagne de vaccination dans la région du Littoral par le gouverneur, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, le porte-parole des éleveurs de Petits ruminants avait rappelé que la peste est une des principales causes de la mortalité animale.  » Nous enregistrons de nombreuses pertes économiques suite au taux de mortalité élèver des chèvres et des moutons » avait indiqué Hassan Haman Miss.

Au niveau mondial la peste cause des pertes de 2,1 milliards de dollars annuellement selon la FAO. Comble de malheur les pays moins avancés dans le domaine de l’élevage paient le plus lourd tribut.

Nadège Mamba

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here