Le Burkina Faso a lancé le 1er décembre dernier la construction d’un centre hospitalier d’une capacité d’hospitalisation de 300 lits. Montant de cette infrastructure financée conjointement par le fonds saoudien de développement (FSD), le fonds koweïtien pour le développement économique arabe (FKDEA) et l’ État burkinabè : 14 milliards de francs CFA soit 23,7 millions de dollars.


La construction du CHR de Manga sera assurée par MK construction /AL Qasabi, et DY JESCK/GERBATTP. Il sera construit sur une surface de 20 hectares. Avec 35 infrastructures, il disposera de 300 lits et de trois sections ; un plateau technique avec des blocs opératoires, une imagerie médicale et un laboratoire associé à une banque de sang. La troisième section concernera un plateau médical avec entre autres des services de pédiatrie, de psychiatrie, de maternité, de kinésithérapie, de médecine générale.


La pose de la première pierre de cette édifice a été faite. Par Christophe Joseph Marie Dabiré, premier ministre du Burkina Faso. Présente à cette occasion, Léonie Claudine Sorgho Lougue s’est félicitée de cette initiative. La ministre burkinabè de la santé y voit une structure sanitaire de référence. C’est de quoi diminuer la facture burkinabè de transfert médicaux à destination des pays occidentaux et des pays nord africains qui disposent d’un plateau technique à la pointe de la technologie.

Onesiphore NEMBE

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here