IMAGES DE L'ACTUALITE

Archives

« Avril 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            
Actualité en continu

Communiqué de presse

20 avril, 2018

L'entrepreneuriat, un mot encore méconnu de plusieurs, est, comme l'a défini le professeur Howard Stevenson, la poursuite d'opportunités et d'idées ingénieuses au-delà des ressources disponibles à l'entrepreneur. Cependant, de plus en plus de personnes décident de prendre ce risque, et tentent avec tant de bien que de mal de réaliser leurs projets.
En effet, se munir de courage, d'audace, ignorer les risques et utiliser son plein potentiel de créativité pour innover et concrétiser ses rêves n'est pas du tout chose facile.
Mais une chose est évidente, un entrepreneur a plus de chances de réussir en étant jeune, et ce pour des raisons claires : les jeunes étudiants ont tendance à prendre des risques et ne pas hésiter à saisir les opportunités qui se présentent à eux. Bien qu'ils n'aient pas de vastes ressources monétaires, leurs compétences techniques spécifiques et leur réseau (qu'il soit familial, ou un réseau de collègues) leur permet d'avoir une plus grande chance d'aboutir à leurs objectifs. De plus, les jeunes étudiants sont armés d'un esprit inébranlable : l'échec n'est pas synonyme d'abandon, mais de redoublement d'efforts jusqu'à atteindre la réussite.
C'est en se basant sur cette idée que notre association "Cronos Junior Consulting", un cabinet de conseil dirigé par des étudiants universitaires de l'Ensam de Mèknes, fût créé.
Nous visons à répondre aux problématiques d'entreprises, qui constituent pour nous des opportunités non seulement financières, mais aussi une chance de mettre en oeuvre les enseignements théoriques et pratiques sur des projets concrets d'entreprises. Chose qui nous permet d'avoir un avant goût sur le monde de l'entreprise et sur la relation client et nous forme comme étant de futurs entrepreneurs, mais accorde aussi la chance aux entreprises de bénéficier d'un regard novateur sur leurs problèmes.
En utilisant nos compétences techniques d'élèves ingénieurs spécialisés dans plusieurs domaines, notre équipe de 14 personnes collabore avec plusieurs partenaires institutionnels et lauréats afin d'obtenir le meilleur des résultats dans le plus court délai possible, et avec des frais très raisonnables. Cela nous permet aussi de créer de très bonnes relations avec nos clients grâce à notre service clientèle.
Le client peut aussi avoir un suivi complet de l'état d'avancement de son projet ainsi que du processus de réalisation commençant de la prospection commerciale et se terminant par la remise de nos prestations, assurant une réaction instantanée à chaque changement que pourrait faire le client. La satisfaction de ce dernier est ce que nous désirons le plus, après tout.
Le rôle de nos professeurs dans ce dur travail est loin d'être moindre. Ces respectueux ingénieurs, dotés d'une vaste expérience, nous accordent leur support complet en nous encadrant et nous guidant dans chaque projet. Le soutien qu'ils nous apportent est un atout primordial pour la réalisation de livrables de très haute qualité.
En ce qui me concerne, la CJC me permet de rencontrer des gens très intéressants, clients comme collègues, et d'approfondir mes connaissances sur différents domaines. Ces connaissances pratiques, théoriques et techniques acquises et ce réseau de personnes expérimentées bâtis, au fil du temps où je serais membre de notre Junior-Entreprise, me serviront de bagage essentiel pour me lancer à mon tour dans le monde de l'entrepreneuriat.
Avant de clôturer cet article, j'aimerais tous vous inviter au premier événement qu'organisera notre Junior-Entreprise : "CRONOS DECLIC DAY" , un événement qui réunira de jeunes étudiants souhaitant s'intégrer au monde de l'entrepreneuriat avec des entrepreneurs de haut calibre afin de les guider et les initier au monde périlleux qu'est l'entrepreneuriat, et ce autour d'un café et d'un apéro dînatoire dans une aire tantôt conviviale, tantôt professionnelle. Plus d'informations sont disponibles sur notre page Facebook : "Cronos Junior Consulting".

Mustapha Brakez : Le Directeur de SEGU appelle à un renouveau en matière de gestion des déchets en Afrique

16 avril, 2018

Dans une Afrique où les décharges sauvages rappellent une situation révolue en Europe depuis le début des années 70, tout est à faire concernant la gestion des déchets, tant dans les milieux urbains que dans les milieux ruraux. Les pouvoirs publics en charge de cette question sont conscients quant aux exigences pressantes, entre autres, celui de migrer vers des décharges contrôlées, avec à la clé une organisation autour de la question des déchets : Déchets ménagers, déchets industriels et même du recyclage.

Communiqué de presse: 2ème édition du Séminaire nationale des affaires juridiques, administratives et financières des Junior-Entreprises au Maroc

19 février, 2018

Samedi 24 Février, la Confédération des Junior-Entreprises Marocaines organise sa deuxième édition du " Séminaire  National des Junior-Entreprises Marocaines" tenu à ESCA Ecole de Management.

Cryptomonnaies: le Ghana, sixième pays à interdire le bitcoin

25 janvier, 2018

Les autorités monétaires ghanéennes ont interdit au public du pays l'usage du bitcoin, une monnaie virtuelle qui souffre de légitimité sur ce territoire.

CIFAC : le HVAC marocain s’offre son 1er Congrès au Maroc !

25 janvier, 2018

Après 5 éditions couronnées de succès, le Salon International du Froid et de l’Air Conditionné et du Chauffage (SIFAC) réinvente son concept et introduira en avant-première son congrès dédié aux professionnels du HVAC. Premier du genre au Maroc, le Congrès International du Froid et de l’Air Conditionné et du chauffage (CIFAC) ouvrira ses portes le 14 Février 2018 à l’hôtel Sofitel la Tour Blanche à Casablanca.

Maroc : l’acrobate international, Prince Malatsi travaille au retour à la vie normale des migrants de Kamra, Rabat

29 décembre, 2017

Loin de la « vie », privés d’une réelle considération de la société, marginalisés par la politique d’intégration en cours, ces migrants des environs de la gare routière de Kamra sont pourtant bourrés de talents. Prince Malatsi, l’acrobate international, l’a découvert. Depuis ce sud-africain s’est engagé avec son groupe, Les messagers des messages, à donner un avenir meilleur à une dizaine de migrants pris au piège de leurs belles illusions d’antan.

Intégration des migrants au Maroc : des avancées certes, mais un retard criant dans l’élaboration de la loi

23 décembre, 2017

Réunis à Rabat le 18 décembre dernier dans le cadre de la journée internationale des migrants, les militants ont appelé les autorités marocaines à accélérer le processus de refonte de la loi 02/03 pour une entrée effective dans la nouvelle politique migratoire édictée par le souverain le 9 septembre 2013.

Les raisons du gel de l’adhésion du Maroc dans la CEDEAO

20 décembre, 2017

Le 6 juin dernier la CEDEAO avait donné son accord de principe pour l’adhésion du Maroc dans l’organisation sous régionale ouest africaine. Six mois plus tard, notamment le 16 décembre dernier, les chefs d’Etat réunis avaient laissé voir des signes d’hésitation sur fond d’un rapport auquel votre magazine a eu accès. Retour sur les raisons de ce recul surprenant.

Maroc : l’exploitation des migrants se poursuit sur fond d’engagement en faveur de l’intégration

12 décembre, 2017

Le 6 décembre dernier on assistait à Rabat au vernissage de l’exposition de vidéos prises avec des migrants au cours de deux ateliers co-organisés par plusieurs institutions, dont l’université de Keele et l’université d’Edinburg. Ces morceaux d’images sont un plaidoyer pour la reconsidération des migrants au Maroc, cela même si le traitement apporté à la vingtaine de participants à cet atelier dénote la poursuite de l’exploitation des migrants.

Maroc : Quand Rabat refuse de parler de son nouveau satellite ultraperformant

03 décembre, 2017

Décidé à s’affirmer comme une puissance moyenne dans le concert des nations, le Maroc poursuit d’un pas de maître sa route dans la cours des grands. Au compteur des réalisations de Rabat il faut ajouter désormais le Mohammed VI-A, un satellite d’observation ultraperformant lancé entre le 7-8 novembre dernier.