IMAGES DE L'ACTUALITE

Archives

« Janvier 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Actualité en continu

Cameroun : Nouvel accord sur la mise en place d’une centrale hydroélectrique d’une capacité de 400 MW

04 juillet, 2015

Toujours dans l’optique de doter le pays d’une capacité énergétique suffisante pour l’appareil industriel et les ménages, le Cameroun vient de faire un nouveau bond en avant. Avec la filiale marocaine du capital investisseur américain Brookstone Partners, le pays a procédé ce jeudi 2 juillet, à la signature d’un accord cadre, en vue du développement, de la construction et de l’exploitation d’une centrale hydroélectrique dans la province du Centre.

Déterminé à mener le train des réformes en vue d’atteindre les objectifs de développement qu’il s’est fixé d’ici à l’horizon 2035, le Cameroun de Paul Biya, vient de faire un nouveau saut en avant. Il s’agit notamment de la signature ce jeudi 2 juillet, de l’accord-cadre entre la filiale marocaine du capital investisseur américain Brookstone Partners et Basile Atangana Kouna, ministre camerounais de l’eau et de l’énergie.

Cameroun : Après le passage de François Hollande, les relations avec la France se réchauffent ?

06 juillet, 2015
François Hollande et Paul Biya à Yaoundé, le 3 juillet 2015
Le président français François Hollande avec son homologue camerounais Paul Biya lors de leurs rencontre, vendredi le 3 juillet 2015 au Palais de l'Unité, Yaoundé, Cameroun.

 

Entre la signature de quatre accords et les déclarations inattendues de François Hollande au sujet du massacre des milliers de nationalistes camerounais, tués à la veille et au lendemain des indépendances, le président français vient d’ouvrir la voie au débat. Désormais, ce sont d’importants documents au sujet de ces morts qui seront mis à la disposition des chercheurs et historiens camerounais, pourtant cette étape n’est pas suffisante pour ramener le Cameroun sous le giron français.

Alors que la France est en constante régression sur le marché africain depuis plus d’une décennie, François Hollande, a lancé la semaine dernière, une nouvelle tournée africaine, pour tenter d’endiguer le sentiment anti-français qui va bon train dans le continent, et inspirer une nouvelle dynamique dans la coopération avec son pays.