Actualité en continu

Afrique de l'Ouest : Après Ebola, …. la grippe aviaire ?

05 avril, 2015

Après la détection des cas de grippe aviaire dans certains élevages de volaille au Burkina Faso, les pays voisins craignent une expansion de la maladie. La Côte d’Ivoire vient d’interdire l’importation de la volaille burkinabè.

On croyait l’Afrique de l’Ouest débarrassée du virus Ebola, voilà qu’un nouveau virus fait son entrée sur le continent. Le virus H5N1, responsable de la grippe aviaire, a infecté plusieurs poulets dans les fermes burkinabès faisant entre 50 000 et 115 000 morts de volaille depuis février.

Burkina Faso : les différences restent après une semaine de concertations avec les sages

15 juillet, 2015

 

La mise en place la semaine dernière d’un cadre de concertation des sages visait à opérer un « rapprochement des positions des acteurs politiques, militaires et civils ». Pourtant depuis que ces concertations ont commencé, les uns et les autres continuent de se camper sur leurs positions.

Alors que le cadre de concertation des sages, mis en place la semaine dernière, s’apprête à proposer au chef de l’Etat par intérim, Michel Kafando, des mesures pour régler les nouvelles tensions entre Isaac Yacouba Zida et le régiment de sécurité présidentiel, on constate que les positions des uns et des autres n’ont pas changé.

Burkina: Michel Kafando lâche du lest pour sauver le processus de transition, finie la crise

17 juillet, 2015
Le président burkinabè Michel Kafando
Le président burkinabè Michel Kafando

 

Comme on pouvait l’imaginer, les autorités de transition burkinabé ont lâché du lest pour sauver le processus de transition en cours depuis le départ de Blaise Compaoré le 31 octobre dernier. Isaac Zida, objet de ce retour de la crise avec l’armée, n’assurera plus désormais le portefeuille de la défense, qui revient au chef d’Etat de transition, Michel Kafando.

La crise née le 28 juin dernier entre Isaac Yacouba Zida, le premier ministre de transition et le régiment de sécurité présidentiel (RSP) vient de finir. Mais le premier ministre s’en sort diminué. Son portefeuille de la défense revient à Michel Kafando, président de transition.