All for Joomla All for Webmasters
 
L'attaquant portugais Eder a marqué un but pendant la prolongation. L'attaquant portugais Eder a marqué un but pendant la prolongation.

Incroyable : le Portugal remporte l’Euro à Paris contre une équipe de France au top de sa forme Spécial

Partie favori à la finale de la coupe d’Europe de football ce dimanche 10 juillet 2016, l’équipe de France a perdu devant son public parisien. Une frappe d’Eder, attaquant portugais entré au cours de la rencontre, à plus de 20 mètres du cadre d’Hugo Lloris, a assuré aux coéquipiers de Cristiano Ronaldo la victoire

Retour sur quelques moments importants de la rencontre.

7e minute, Cristiano Ronaldo, touché au genou gauche quitte la rencontre éploré sur une civière, c’est le début d’un moment assez délicat pour cette formation portugaise qui s’est appuyée depuis le début de la compétition sur son joueur vedette du réal de Madrid.

Les bleus dominent littéralement la rencontre, mais restent inefficaces fasse au portier portugais auteur de plusieurs arrêts décisifs.

La deuxième mi-temps est assez mouvementée, avec à la 70e minute un centre d’Antoine Griezmann, aucun français à la réception.

73e minute le portier portugais repousse une frappe au milieu d’une pression française assez importante

A la 79e minute c’est Nani qui décroche une frappe en direction des goals d’Hugo Lloris, repoussée par ce dernier visiblement tau top de sa forme. Les prolongations se dessinent, ce qui s’annonce difficile pour le Portugal qui en est à son troisième remplaçant.

83e minute c’est Moussa Sissoko qui décroche une frappe en direction des buts portugais, l’ailier français au top de sa forme en est à son énième frappe et assure des récupérations de balle indispensables pour cette équipe des bleus.

91e minute c’est une frappe d’André Gignac qui meurt contre le poteau des buts portugais. Résultat : les deux équipes devront se départager aux prolongations, une situation qui est du goût du Portugal, vainqueur depuis le début de la compétition aux prolongations

Prolongations et victoire portugaise

Une balle arrêtée de Rafael Guerrero à la 107e minute ébranle la barre transversale d’Hugo Lloris au grand bonheur de cette équipe française de moins en moins dominante.

109e minute, Eder, l’attaquant portugais entré en cours de rencontre fait une percée doublée d’une frappe à plus de vingt mètre des buts français, la balle s’en va reposer dans les filets d’Hugo Lloris dont la parade n’a pas suffi à arrêter la balle. A moins 13 minutes de la fin des prolongations, le Portugal mène 1-0, un avantage capital dans une rencontre de ce niveau.

Patrice Evra tentera à la 111e minute une frappe en plein cadre, laquelle finit dans les bras du portier portugais.

Paul Pogba, l’autre vedette de cette formation française, prendra lui un carton jaune pour une faute contre un joueur portugais. Il faut reconnaître que le joueur français est en colère depuis le but contre la France.

On notera au final le poids assez important d’Eder sur la défense française, comme quoi les remplaçants ne sont pas toujours les moins bons joueurs, ils sont juste des victimes du choix du coach.

Ainsi finit cette Euro 2016, sur la fin de la malédiction portugaise contre une équipe de France victorieuse depuis de longues décennies dans des rencontres de haut niveau. Douze ans en arrière, en 2004 notamment, le Portugal avait perdu en finale de l’Euro face à la Grèce 1-0, une défaite que Luis Figo présent au stade ce 10 juillet et ses compagnons de l’époque, peuvent finalement digérer. Onésiphore Nembe/Afrique Progrès Magazine

Onésiphore NEMBE

Directeur de publication

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

Archives

« Octobre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31