All for Joomla All for Webmasters
 

Sport : Ekeng Patrick souffrait de problèmes cardiaques d’après la première Autopsie. Spécial

Suite au décès tragique  du footballeur camerounais Patrick Ekeng après un malaise en plein Match le 7 mai dernier, le parquet de Bucarest avait ouvert une enquête.Les premiers résultats de l’autopsie réalisé ce lundi par le médécin légiste Abdo Salem ont revelé que le milieu de terrain avait « de sérieux problèmes cardiaques ». 

 

Selon les résultats révélés ce Mercredi par le médecin légiste,Patrick Ekeng agé de 26 ans seulement, souffrait de Cardiomégalie (Cœur volumineux)  résultant d’une hypertrophie du ventricule gauche.Par ailleurs, l’international Camerounais présentait plusieurs anomalies coraniennes selon le communiqué de l’institut médico-légal de Bucarest. 

« Patou » comme l’appelait affectueusement ses proches était arrivé au Dinamo en Janvier dernier ; Entré en cours de match le 7 Mai dernier, il s’était effondré  sept minutes plus tard de manière inexpliquée. Après plusieurs tentatives de réanimations vaines, il décèda la même nuit. 

Les tests médicaux n’avaient pourtant révélés aucune anomalie 

Selon la directrice adjointe de l’institut national de la médecine, les tests subis par Patrick Ekeng dans son centre en Janvier dernier n’avaient rien révélés d’anormal. Sur le site d’information Hotnews, Simona Nanoveanu précise : « Toutes les analyses le concernant étaient bonnes » et le joueur était apte à pratiquer le sport de haut niveau.

La question que cherche à résoudre l’enquêteur en charge du dossier est celle de savoir ce qui a pu conduire Patrick Ekeng dans cet état Cardiaque alors que les examens préalables à sonr recrutement au Dinamo semblaient normaux. 

Le Rapport final de l’autopsie ainsi que les résultats des examens toxicologiques permettront dans deux semaines d’en savoir plus sur ce drame. 

Pour l’heure, le Dinamo Bucarest a décidé de retirer le maillot numéro 14  de ses rangs. Par ailleurs, en cas de Victoire Mardi en finale de la coupe Roumaine, le Club a promis de faire don du trophée à la famille du défunt. 

Les hommages à cet illustre joueur ne cesse de parcourir le monde. D’ailleurs la chaîne internationale Canal 2 (Cameroun) lui avait consacré un mini documentaire spécial dans lequel les proches, amis et coéquipiers n’ont cessé de parlé de lui comme un Jeune qui « savait ce qu’il voulait » et assez ordonné.  

Il faut souligner que Moins de 48h après la mort de Patrick Ekeng, le football camerounais a été à nouveau frappé par une tragédie. La fédération camerounaise de football (Fécafoot) a annoncé ce dimanche 8 mai le décès de la gardienne de but des Femina Stars d'Ebolowa, Jeanine Christelle Djomnang, lors d'un match de première division face au club de Louves Minproff. La jeune femme se serait écroulée lors de l'échauffement avant de décéder quelques minutes plus tard.Afrique Progrès Magazine  

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire