All for Joomla All for Webmasters
 
Les Léopards de la RDC crient leur victoire après avoir remporté la coupe du CHAN 2016, dimanche le 7 février à Kigali. Les Léopards de la RDC crient leur victoire après avoir remporté la coupe du CHAN 2016, dimanche le 7 février à Kigali.

Football : la RD Congo remporte le Chan 2016 Spécial

En finale du Championnat d’Afrique des nations de football 2016, l’équipe congolaise l’emporte sur la jeune formation malienne sur un score de 3-0. Cette victoire, obtenue au Rwanda ce dimanche 7 février, est la deuxième pour l’équipe congolaise, après 2009.

Partie favori dans ce Championnat d’Afrique des nations de football, l’équipe congolaise a confirmé les pronostics en s’imposant devant la jeune formation malienne ce dimanche 7 février 2016 à Kigali, Rwanda. La rencontre s’est achevée sur un score de 3-0. Les congolais avaient soulevé pour la première fois cette coupe en 2009. En 2015 ils avaient obtenu la médaille de bronze en Guinée Equatoriale.

Cette victoire en partie due à la brillante prestation de Meschak Elia, ailier congolais, qui s’est joué de la défense malienne deux fois de suite, marquant à la 29e minute de la rencontre et à la 62e minute. Une frappe tendue de Jonathan Bolingi, attaquant de cette formation congolaise à la 73e minute, a cimenté définitivement la victoire du Congo. On note aussi un manque de réalisme de la part de cette formation malienne.

Un retour sur les résultats de cette équipe malienne laissait espérer une surprise. Victorieuse devant la formation tunisienne en quarts de finale, puis sur la Côte d’Ivoire en demi-finales, la formation malienne n’avait pas arrêté de surprendre. Sauf que finalement elle doit se contenter de la deuxième place dans ce championnat qui s’achève.

Pour le sélectionneur malien Djibril Dramé son équipe « est tombée sur une équipe de RDC bien en jambes, très athlétique. Mais si vous regardez notre prestation globale, nous n’avons pas démérité. On a joué notre football. Ce match s’est joué grâce à quelques individualités. Les trois buts sont venus grâce à des actions individuelles. […] Il faut aussi rappeler qu’on découvrait ce terrain. Depuis qu’on était au Rwanda, on n’avait pas encore joué au Stade Amahoro. Les Congolais, eux, y ont joué deux ou trois fois. Et puis, avec la pluie battante, ce n’était pas facile ». AFPmag

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

Archives

« Avril 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30