All for Joomla All for Webmasters
 

RECHERCHE : la quatrième JCEA en juillet 2018 !

04 novembre, 2017

+++ La quatrième édition des Rencontres des Jeunes Chercheurs en Etudes Africaines (JCEA) se tiendra du 9 au 12 juillet 2018 à MARSEILLE (France).

Communiqué de presse : Journée Africaine De l’Emploi - JADE 2017

17 avril, 2017

Le Centre africain de recherche sur l’innovation et le Développement (ARCID) en partenariat avec l’Ecole Nationale de Commerce et de Gestion (ENCG) d’Agadir organisent le 29 Avril 2017 la première édition de la Journée Africaine De l’Emploi (JADE). C’est une occasion première de son genre qui a pour objectif principal de traiter les questions de l’emploi et de l’employabilité en Afrique. Elle vient pour asseoir les initiatives de partenariat et promouvoir le dynamisme du Maroc vers les pays africains (précise Dr. Rachid Oumlil, Président ARCID).

INNOVATION : les 12 finalistes du prix « Anzisha »

29 août, 2016

+++ Nous donnons ci-dessous la liste des douze jeunes entrepreneurs finalistes du prix « Anzisha » de l’entrepreunariat de 2016, rendue public le 26 août 2016.

INNOVATION : la jeunesse entrepreneuriale à l’honneur !

29 août, 2016

+++ Les douze finalistes du prix « Anzisha » sont annoncés le 26 août 2016 à GAUTENG (Afrique du Sud). Cette sixième édition du concours organisé par l’African Leadership Academy en partenariat avec MasterCard Foundation met en valeur le dynamisme de la jeunesse entrepreneuriale africaine.

MALI : mobilisation de la diaspora à PARIS

28 juillet, 2016

+++ La manifestation des jeunes de GAO qui s’est terminée par des pertes humaines du 12 juillet 2016 reste aux creux de l’actualité malienne. Des maliens résidant en France se mobilisent.

TCHAD : le verdict après la présidentielle et des jeunes violemment dispersés !

08 avril, 2016

+++ Arrêtés le 22 mars 2016, alors qu’ils organisaient une marche pacifique contre la candidature du président Idriss DEBY à la prochaine présidentielle, le procès des quatre dirigeants de la société civile a lieu le 7 avril 2016 dans une atmosphère tendue.

TOMEGAH- DOGBE : ‘la jeunesse a la créativité, le potentiel et la capacité nécessaires pour changer les choses’

10 août, 2015

La jeunesse sera célébrée pour la 19ème fois le 12 Août prochain dans le monde. Cette date instituée par les Nations-Unies donne l’occasion aux acteurs d’orienter leur regard sur les jeunes en tant qu’agents du changement, et reconnaître leur rôle essentiel dans le façonnement de l’avenir de chaque nation.

Y’en a marre a rejoint Dakar : retour sur un incident qui prévient une nouvelle époque en Afrique.

20 mars, 2015

 

A Kinshasa ils ont été taxés de fauteurs de trouble, à Dakar, on a salué en héro leur retour, les militants de Y’en a marre s’inscrivent plus que jamais dans la logique Guévariste. A l’issue de leur arrestation, des soulèvements au sein de cette population dakaroise avaient mis en alerte le gouvernement de Kinshasa. Le procès qui allait s’enclencher contre eux avait finalement été oublié. Ils avaient été sommés de libérer le territoire congolais. Mais en partant, ils ont planté le décor d’une nouvelle dynamique africaine.

Si les militants de Y’en a marre, ont été reçus en héro sur le tarmac de l’aéroport de Dakar, à Kinshasa d’où ils reviennent, épuisés par des jours de détention, ils ne sont ni plus ni moins que des fauteurs de trouble.  Les trois activistes et leurs confrères burkinabé du Balai Citoyen s’étaient rendus au Congo RDC depuis une dizaine de jours bientôt, pour des échanges d’expérience sur les moyens citoyens de mener une révolution, de faire plier un régime et même d’effacer une époque.

Cette logique guévariste, pour les autorités de Kinshasa atteintes du virus du pouvoir, n’était pas la bienvenue. Dans la nuit du dimanche au lundi dernier, les forces de sécurité congolaises avaient mis le grappin sur ces leaders, sur des journalistes et d’éminentes figures internationales des droits de l’homme. Le motif argué pour justifier cette arrestation d’hommes qui venaient de finir une conférence de presse et attendaient l’heure d’un concert, était qu’ils oeuvraient à mettre à mal la stabilité nationale congolaise. La réaction des populations civiles de cette ville de Dakar ne s’était pas fait attendre. Finalement, les activistes ont été libérés après les journalistes et les personnalités étrangères. Déclarés personna non-grata, ils ont rejoint le bercail entre regret et joie.

Pour ces congolais restés dans une situation sans issue, Aliou Sané a eu une parole touchante. « Mais comme vous le voyez aujourd’hui, il y a de l’amertume parce qu’il y a des frères qui sont restés là-bas, au Congo, et qui sont en prison. Ce n’est pas la joie aujourd’hui » a-t-il lancé à son arrivée à Dakar. Cette déclaration d’un sénégalais qui pleure sur des congolais qui sont martyrisés, ouvre la voie à une nouvelle dynamique africaine ; une dynamique où le frère ne sera plus forcement un membre de la famille clanique, ethnique ou nationale, mais un homme avec qui on partage un même idéal. L’évocation du mot frère aujourd’hui montre aussi que des pas ont été franchis dans le processus de l’unité africaine et que plus que jamais, l’Afrique est prête à se recomposer. AFPmag.

Togo : Des crédits « Orabank » pour soutenir des porteurs d’idées d’entreprises

16 juillet, 2015

 

Une vingtaine de jeunes porteurs d’idées d’entreprises vont bénéficier de crédit à un taux bonifié de 4,05% pour la concrétisation de leurs projets.

Cet avènement est rendu possible grâce à un contrat scellé depuis décembre 2014 entre le groupe bancaire Orabank et le Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ).

Archives

« Novembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30