All for Joomla All for Webmasters
 

Maroc : Plusieurs experts venus du monde appellent à professionnaliser les RH des collectivités territoriales pour un meilleur rendement

21 septembre, 2017

Réunis depuis le lundi 18 septembre à l’université international de Rabat sur une invitation de Cités et Gouvernements locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique), plusieurs centaines d’experts venus de cinquante-cinq pays, dont quarante-cinq pays africains, débattent sur la question des ressources humaines dans les collectivités territoriales.

MAROC: LA DATA, AU CŒUR DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE

24 septembre, 2016

L’Association des Utilisateurs des Systèmes d’Information au Maroc
organise ses assises avec pour thématique
LA DATA, AU CŒUR DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE
Du 26 au 28 Octobre à Marrakech

Ayant pour volonté d’instituer un évènement récurrent qui accompagne l’essor des systèmes d’information au Maroc, l’Association des Utilisateurs des Systèmes d’Information au Maroc organise ses quatrièmes assises du 26 au 28 octobre à Marrakech avec pour thématique « LA DATA, AU COEUR DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE ».

Diagnostic de la presse africaine à cinq jours de la journée mondiale

28 avril, 2016

C’est à un diagnostic de la situation de la presse qu’une quarantaine de journalistes et d’experts en médias se sont livrés à Windhoek, Namibie, le 26 avril dernier. L’idée de ce travail de recherche : faire le point sur la situation du média en Afrique à quelques jours du 25e anniversaire de la déclaration de Windhoek, adoptée en 1991 par l’UNESCO sur la liberté de la presse.

BURUNDI : le Conseil de Paix de l’UA fait pression aux Facilitateur et Médiateur

16 mars, 2016

+++ Après la mission de « la délégation de Haut niveau » de l’Union Africaine (UA) au Burundi, le Conseil de Paix et de Sécurité s’est réuni le 9 mars 2016.

ZACOP : Vers l’opérationnalisation du fonds de solidarité et d’appui

19 juin, 2015

‘Examiner et étudier le processus de mise en œuvre d’opérationnalisation d’un fonds de solidarité et d’appui au sein de la Zone de l’alliance de coprospérité (ZACOP)’, tel est l’objectif  d’une réunion d’experts de cette organisation ouverte mardi à Lomé.

Ce fonds aura entre autres, pour mission de financer sous forme de préfinancement ou de prêts à taux concessionnels, des projets et programmes dans les domaines des infrastructures, de l’intégration et de la croissance économique, de la libre circulation des biens et des personnes.

Sénégal: Encore un qui juge arbitraire la détention de Karim Wade

03 juin, 2015

Après Abdoulaye Wade qui décriait la détention arbitraire et le procès inéquitable de Karim Wade, l’Onu se prononce. Le groupe de travail des Nations unies sur la détention arbitraire vient de notifier aux avocats de la défense de l’ancien ministre condamné à 6 ans de prison et 210 millions d’euros d’amende que pour eux «La détention de Karim Wade est arbitraire». Cette position onusienne date du 7 mai dernier et n’a été transmise que le lundi 1er juin.

Interpellé pour des affaires de corruption et pour l’enrichissement illicite, Karim Wade avait été blanchi pour le chef d’accusation de corruption, mais a écopé le 23 mars dernier d’une peine de 6 ans de prison et d’une amende de 210 millions d’euros pour enrichissement illicite. Avant sa condamnation, maître Abdoulaye Wade, père du prisonnier et ancien chef d’Etat du Sénégal, avait plusieurs fois interpellé les juges de la Crei pour dénoncer la détention arbitraire de son ancien ministre.

Cameroun: Rencontre des dirigeants de l’Afrique Centrale pour discuter sur Boko Haram.

16 février, 2015

 

Après la réunion du 5-7 février dernier entre les experts militaires des pays de la région du lac Tchad, les représentations des dix pays de l’Afrique  Centrale se retrouveront à Yaoundé ce lundi 16 février pour parler d’une voix unique et surtout affiner la stratégie à adopter face aux islamistes de Boko Haram.

L’Afrique a résolument mis le cap sur l’union. Depuis l’UA jusqu’aux organisations régionales, le mouvement d’union est le même. Sur la question de la secte islamiste nigériane, les pays de la région Afrique Centrale veulent mettre sur pied une stratégie unique, en vue d’éradiquer la menace. Ceci se fera au cours de la rencontre prévue à Yaoundé ce 16 février 2015. Après la décision de mobiliser une force de 8 700 hommes contre Boko Haram, ils devraient convenir aujourd’hui sur le mandat et le rôle de cette force régionale. Les experts militaires au cours de leur réunion à Yaoundé le 5 février dernier avaient établi une feuille de route, mais celle-ci doit être soumise au conseil de paix et de sécurité de l’union africaine et au conseil de sécurité des nations Unies.

Les autorités Camerounaises et Tchadiennes qui portent aujourd’hui le fardeau de cette guerre contre les islamistes mettront certainement à l’ordre du jour le financement de cette force multinationale. D’ailleurs un délégué à ce sommet de Yaoundé reconnaît aujourd’hui que : « Intervenir militairement a un coût ». Un autre souligne que « ce sont entre 6 000 et 7 000 soldats qu'il faut nourrir, soigner et équiper quotidiennement pour répondre à chaque agression du groupe islamiste ». Le défaut de moyen plombe encore l’avancement de l’union africaine et des unions régionales, mais face à l’impératif de réagir aux attaques islamistes, l’Afrique doit trouver ces moyens, tous le savent bien aujourd’hui. AFPmag.

Archives

« Octobre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31