All for Joomla All for Webmasters
 

MÉDIAS NUMÉRIQUES : 2 millions d’euros pour les jeunes de 9 pays arabes

04 février, 2018

+++ L’agence française de coopération Médias CFI lance, en ce début de l’année 2018 un projet en faveur de la jeunesse du monde arabe, via des médias numériques.

France/Afrique. La rupture a commencé par les images.

04 mars, 2015

 

L’annonce sur la toile par Africa Media de la cessation en juillet prochain de la diffusion des images en Afrique par Canal France International, déchaîne des scènes de joie sur toute la toile. C’est à croire que les médias français, pour ces jeunes internautes, sont un agent pathogène nocif. Joints aux discussions sur tout le continent de la fin du franc des colonies françaises en Afrique, on est persuadé qu’une époque s’efface aujourd’hui dans ce continent où, la conscience de la prise en charge de soi est au plus fort en ce moment.

On se demande finalement si c’est cette nation française le problème ou si ce sont ses politiques rigoristes, égoïstes et rétrogrades sur le continent noir qui soulèvent l’orage des critiques et le rejet des peuples africains. Après l’annonce par Africa Media sur sa page facebook de la cessation prochaine de la diffusion des images françaises sur le continent noir, à cause semble-t-il des coupes budgétaires,  c’est une scène de joie que les internautes ont manifestée dans leurs commentaires. « O yeeeeee!! Quelle bonne nouvelle! Enfin nos fils et petit fils seront epargnés des GROS MENSONGES !! Didonc, n'oubliez pas de ramasser aussi vos carcasses militaires qui souillent nos sols et terrorisent nos populations.... » ou encore « On compte sur vous Africa Média pour continuer de nous informer efficacement comme toujours via le satellite africain en partenariat avec d'autres. La chine ou la Russie seront ravis de partager les informations avec l'Afrique au détriment de la France. Merci à Kadhafi d'avoir permis à l'Afrique de posséder son propre satellite d'informations».

Ces déclarations montrent à quel point la lassitude de ces peuples est forte aujourd’hui. Jointes aux mouvements panafricains qui n’entendent plus s’arrêter tant que le franc des colonies françaises (Fcfa), sera une monnaie en Afrique, ils démontrent que la rupture entre la France et l’Afrique a commencé. Mais cette rupture qui profite de plus en plus à la nation chinoise qu’on estime plus juste sur le continent, pourrait aussi profiter à la Russie. Au milieu de toutes les allégations  qui font du pays de Vladimir Poutine l’Allemagne Hitlérienne des temps modernes, pour les pays africains qui cernent les enjeux stratégiques d’un partenariat avec le pays le moins expansionniste de notre monde, la Russie s’impose de plus en plus comme allié plus sûr. Avec des actes forts comme la participation au lancement du satellite africain, Rascom, pour libérer le continent des 500 millions de dollars qu’il reversait à l’Europe pour ses images chaque année, la Russie et son allié chinois semblent avoir gagné à jamais l’estime du continent noir.

A l’annonce « Canal France International ne diffusera plus ces images en Afrique », la jeunesse africaine sur la toile à répondu sans façon : « kil dégage ». AFPmag.