All for Joomla All for Webmasters
 

Célébration de la fête des amoureux: "il faut être prêt à assumer les conséquences de l'amour"

  • 18 février, 2018
  • Écrit par 
  • Publié dans SOCIETE
  • Lu 192 fois
  • Évaluer cet élément
    (1 Vote)

La communauté mondiale a célébré mercredi dernier, la fête de l'amour connue sous le vocable "Saint-Valentin".

A cette date, les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion.

Au-delà d'une simple fête à Lomé, l'Association des jeunes acteurs de la culture (AJAC) s’intéresse au caractère responsable de la vie en couple, et sensibilise la jeunesse pour cette cause à travers une soirée riche en prestation de danse classique, danse contemporaine, défilé de mode, rétro sur Salsa, Slow, et zouk.

'De plus en plus de jeunes pratiquent l'amour sans véritablement en cerner les contours. Avant de pratiquer l'amour, il faut être prêt à assumer ses conséquences, parce qu'il y a des hauts et des bas', exhorte Aristide Kpetoglo, le président de l'AJAC. 

Aristide Gbetoglo

Et de faire tristement constater : ' la plupart des jeunes aujourd'hui aiment s'engager précocement dans des relations amoureuses et après, c'est des déceptions et des regrets'.

De nos jours, il est fréquent de voir des jeunes se livrer à la sexualité à grande échelle.

A peine 10, 12 ou 14 à 16 ans d'âge, bref dès l'apparition des premiers signes de puberté, les jeunes sont tentés de transposer dans la réalité, les gestes et actions captés des feuilletons, films érotiques, et pire des émissions pornographiques. Le phénomène s'est amplifié au fil du temps avec les réseaux sociaux, au point qu'il urge pour les parents de contrôler strictement l'accès des adolescents aux nouvelles technologies. Karbonn

Karbonn

Journaliste, correspondant d'Afrique Progrès Magazine au Togo

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire