All for Joomla All for Webmasters
 
Assis à droite, le général Constantino Chiwenga, commandant des Forces de défense du Zimbabwe figure parmi les principaux instigateurs du coup d'Etat en cours. Assis à droite, le général Constantino Chiwenga, commandant des Forces de défense du Zimbabwe figure parmi les principaux instigateurs du coup d'Etat en cours.

ALERTE INFO: COUP D’ÉTAT AU ZIMBABWE Spécial

L'armée a pris le contrôle de la capitale Hararé au cours de la nuit dernière et les militaires ont fait une annonce à la télévision nationale.

Pour l'instant, on ignore le sort du président Robert Mugabe mais la présidence sud-africaine (pays voisin) vient d'annoncer que ce dernier serait détenu par l'armée. L'armée nie le coup d'état et affirme qu'elle ne vise nullement le président Mugabe de 93 ans, mais qu'elle vise les criminels de son entourage.

Selon plusieurs observateurs, ce coup d'état viserait Grace Mugabe et ses proches qui, depuis plusieurs semaines veulent forcer la main du président afin de lui succéder. Les militaires seraient du côté de l'ancien vice-président Emmerson Mnangagwa, longtemps pressenti comme le successeur de Robert Mugabe, il a été mis à l’écart le 6 novembre, après quoi il avait quitté le pays clandestinement.

En bref, il s'agirait d'une lutte interne au parti au pouvoir. Lutte dans laquelle l'armée vient de se ranger d'un côté. L'opposition n'est pas impliquée dans la crise actuelle. Plusieurs arrestations des proches de Grace Mugabe viennent d'être signalées. Plus d'infos à venir.

Ange Demokarasi / Afrique Progrès Magazine

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

Archives

« Décembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31