All for Joomla All for Webmasters
 

MIGRATION : huit projets soutenus par l’OIF Spécial

+++ Dans un communiqué du 11 avril 2017, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) réitère son attachement à la protection des droits de l’homme, et en particulier des populations migrantes.

Suite à l’appel à propositions du Fonds francophones pour les droits de l’Homme « Martine Anstett » (FFDH), l’OIF décide de soutenir pour 2017 huit projets ayant trait à la protection et la promotion des droits des personnes migrantes. Cela, après un examen des demandes de financement, au nombre d’une trentaine et une délibération du Comité consultatif technique du FFDH réuni au siège de l’OIF, fin mars dernier.

Le montant total attribué s’élève aux environs de 137.000 euros, et les huit projets sont basés dans dix pays francophones. Citons les ONG et projets retenus :

- Alert Migration (Burkina Faso) : promotion de la Convention pour la protection des droits des travailleurs migrants et des membres de leur famille ; et mise en œuvre des normes de renforcement des capacités des acteurs de la société civile sur les droits des migrants ;

- Cimade (France) : renforcement des actions de sensibilisation et de plaidoyer des organisations de la société civile au Sénégal, au Mali et en Côte d’Ivoire sur les politiques migratoires nationales et leur application, ainsi que sur la libre circulation dans l’espace CEDEAO ;

- Amel Association International (Liban) : projet visant au développement d’un environnement protecteur pour les droits des travailleurs domestiques migrants à travers un plaidoyer national conduit avec les responsables et acteurs clés ;

- Initiatives pour le Développement (Mauritanie) : renforcement des capacités des migrants, en particulier des femmes et des jeunes pour un meilleur accès à l’information, à l’éducation et à la jouissance de leurs droits ;

- Centre des droits de l’Homme pour la Mémoire et Archives (Maroc) : information et formation des enseignants et des parents d’élèves en matière des droits de migrants et d’asile dans le cadre normatif international ;

- Jeunesse-Enfance-Migration-Développement (Niger) : projet visant à sensibiliser et mobiliser les parlementaires en faveur des droits des migrants.

- ASED (RDC) : amélioration des conditions de vie des réfugiés dans le site d’hébergement et les familles d’accueil dans la zone d’accueil à Uvira.

- Réseau des Associations et ONG Togolaises pour l’Education aux Droits de l’Homme (RAOTEDH) (Togo) : renforcement des capacités des journalistes et membres de la société civile à promouvoir les droits des migrants et à assurer la protection d’au moins 500 migrants en situation irrégulière et de leurs enfants.

Dénommé au début Fonds francophone d'initiatives pour la démocratie, les droits de l'Homme et la paix (FFIDDHOP), ce fonds a été renommé par la SG de la Francophonie, Michaëlle JEAN, Fonds francophone pour les droits de l’Homme et porte le nom de Martine ANSTETT. Martine ANSTETT était Sous-Directrice à la Direction de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme de l'OIF, de décembre 2009 et jusqu’à son décès en avril 2015.

James RAMAROSAONA
(Paris, 12/04/2017)

James RAMAROSAONA

Journaliste Indépendant Spécialiste de l'Afrique
Ancien Président de l'Ordre des Journalistes de Madagascar
jramarosaona@hotmail.com
FRANCE

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

Archives

« Novembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30