All for Joomla All for Webmasters
 

Sos Migrants et la Communauté Libanaise au Togo se mobilisent pour la cause des travailleurs togolais au Liban Spécial

  • 03 janvier, 2017
  • Écrit par 
  • Publié dans SOCIETE
  • Lu 504 fois
  • Évaluer cet élément
    (0 Votes)

On estime à 2000 voire 2500 le nombre de togolais et togolaises travaillant au Liban, mais dans des conditions exécrables. Des cas de traitement cruels, inhumains et dégradants, ainsi que des violences de tous genres sont signalés chez les nombreuses filles en poste auprès des ménages dans les pays du Golfe en général et au Liban en particulier.

La situation est alarmante au point que la presse et les organisations de la société civile togolaise, ne tirent la sonnette d'alarme pour éveiller la conscience des décideurs.

Sos Migrants (une organisation de la société civile) et la Communauté Libanaise au Togo ont débattu de cette question en décembre dernier, histoire de tirer des conclusions et dégager des pistes de solution pour venir à bout de la difficulté.

D'ores et déjà, les deux entités comptent plaider pour la nomination imminente d'un Consul du Togo au Liban 'Nous allons plaider pour que le Consul du Togo au Liban soit rapidement nommé, afin que soient trouvées des solutions concrètes par rapport à ces jeunes filles qui se plaignent de plus en plus des formes de violence exercées sur elles au Liban', a indiqué Elom Attissogbe, directeur exécutif de SOS Migrants.

Nadim Bassil le président de la Communauté Libanaise au Togo, a pour sa part annoncé la mise en place de structures d'encadrement et de suivi des togolais souhaitant travailler au Liban. Mais les détails sur le fonctionnement de cette entité n'ont pas été communiqués.

La question migratoire est au centre des préoccupations de la Communauté mondiale, qui a proclamé le 18 Décembre de chaque année, journée internationale des migrants. Karbonn

Karbonn

Journaliste, correspondant d'Afrique Progrès Magazine au Togo

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire