All for Joomla All for Webmasters
 
M. Benkirane dans les couloirs du Sofitel Hotel de Rabat lors de la signature de 23 conventions interministérielles courant avril 2016. M. Benkirane dans les couloirs du Sofitel Hotel de Rabat lors de la signature de 23 conventions interministérielles courant avril 2016. © Copyright Afrique Progrès Magazine

Maroc : Le premier ministre reste premier ministre Spécial

Trois jours après la victoire du PJD aux législatives du 7 octobre dernier, Abdelilah Benkirane est plus que jamais assuré de reprendre du service à la primature. Le premier ministre lors du dernier quinquennat a été reçu ce lundi au palais royal de Casablanca par sa Majesté le Roi Mohamed VI, lequel l’a invité à former un nouveau gouvernement.

C’est au Palais Royal de Casablanca que le souverain du royaume chérifien a reçu ce 10 octobre, M. Benkirane, premier ministre du gouvernement sortant. Au cours de la rencontre, Sa Majesté le Roi Mohamed VI, que Dieu l’assiste, a appelé Abdelilah Benkirane à former un nouveau gouvernement. A Reuters, Mustapha Hamid, un proche de Benkirane qui l’a d’ailleurs accompagné pour cette rencontre, a affirmé que « Je confirme que Sa Majesté l’a nommé », une façon de mettre un terme aux discussions qui enflammaient la rue ces derniers jours au sujet du possible départ de la primature du secrétaire général du parti du tracteur, pourtant arrivé en tête des législatives du 7 octobre dernier.

On rappelle que le PJD a remporté ces législatives haut les mains avec un score de 126 sièges sur les 395 que compte la chambre des représentants.

Pour sa part, le désormais premier ministre du gouvernement entrant, Abdelilah Benkirane, a confirmé aux médias qu’il entamera les pourparlers avec les partis politiques « dans les plus brefs délais ». A l’issue de ce chantier, Sa Majesté procèdera à la nomination du gouvernement, conformément aux dispositions de la constitution.

Donné pour partant, Abdelilah Benkirane ne payait pas cher sa peau si sondage il y avait eu. Mais une fois de plus le verdict des urnes a tranché. Le premier ministre reste premier ministre. Afrique Progrès Magazine

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire