All for Joomla All for Webmasters
 

Gabon: le ministère de l’intérieur paye pour les noces de 50 couples de policiers Spécial

A deux mois de la présidentielle au Gabon, l’Etat vient de payer les frais de noces d’une cinquantaine de couples de policiers. La cérémonie s’est déroulée à Libreville en présence du Chef d’Etat, Ali Bongo Ondimba.

Cinquante couples de policiers viennent de s’unir ce samedi 26 juin, à Libreville, tous frais payés par le ministère de l’intérieur. Les instructions auraient été données par le Président sortant Ali Bongo Ondimba. Les couples composés de policiers parfois prêts à prendre leur retraite, manquaient cruellement de moyens financiers pour se payer un mariage.

Depuis quelques temps le ma riage a connu au Gabon une envolée des frais, contraignant de nombreux aspirant au concubinage à vie. L’un des mariés a avoué être en relation depuis 32 ans sans être marié. Un grand jour selon ses propres termes. L’Etat qui sait que la solution à de nombreux problèmes est dans la survie de l’institution vient donc d’ouvrir la voie à un renouveau. Mais avec la conjoncture actuelle on se demande bien si le Gabon pourra accompagner de nouveaux couples démunis. Néanmoins, les 50 élus ont eu droit à des festivités en présence du chef d’Etat, M. Ali Bongo Ondimba.

 

Le commandement de la police s’est expliqué au sujet de ce mariage, déclarant que cette action sociale visait aussi à présenter au peuple les efforts du chef d’Etat pour les forces de l’ordre.

A quelques mois de la présidentielle d’août prochain, selon toute vraisemblance, le chef d’Etat a commencé la séduction. Arrivé au pouvoir en 2009, tout juste quelques mois après le décès d’Omar Bongo, Ali Bongo est depuis aux commandes de la nation avec une ambition : faire du Gabon un pays émergent. Afrique Progrès Magazine

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire