All for Joomla All for Webmasters
 

Burkina : Plus de pain, Les boulangers grèvent pour réclamer une augmentation de salaire. Spécial

  • 13 juin, 2016
  • Écrit par 
  • Publié dans SOCIETE
  • Lu 5432 fois
  • Évaluer cet élément
    (1 Vote)

De nombreux habitants de la capitale Ouagadougou sont privés de pain depuis Jeudi ; le Syndicat national des boulangers et pâtissiers du Burkina (FNBPB) réclame la signature d’une convention collective « négociée depuis un an » que les patrons refusent de signer.

 

Depuis Jeudi, le syndicat national des boulangers et pâtissiers du Burkina a initié une grève pour réclamer la signature d’une convention. Cette convention prévoit notamment une augmentation de 25% des salaires des boulangers « en sus d’autres primes qui pourraient donner une augmentation cumulée d’environ 50% », selon le président du FNBPB, Konomba Traoré.

Les employés des boulangeries touchent un salaire dérisoire, dont la moyenne est de 34.000 francs CFA (50 euros) mensuels. Les négociations en vue de la signature de cette convention collective sont en cours depuis mars 2015 ; Seulement, le président du syndicat déplore le fait que les patrons de boulangeries jouent à la sourde oreille.

De son côté, l’Union des fondateurs des boulangeries du Faso (UFBF), qui regroupe plus de 60% des employeurs se dit prête à signer cette convention ; cependant, la signature de cette convention entrainera l’augmentation du prix du pain. « Personnellement, je comprends les travailleurs. Mais nous n’y sommes pour rien. Notre syndicat est prêt à aller signer ce document » assure Augustin Bambara, secrétaire général de cette Union.

Pour l’heure, la grève continue à s’étendre dans tout le reste du pays. A l’entrée des boulangeries, on trouve des affiches portant des inscriptions telles que : « Boulangerie fermée, pas de production », « pas de pain, Grève », etc.

Il faut noter que l’absence du pain touche aussi les autres commerces. A titre d’exemple, le vendeur de brochettes se retrouve au chômage dans l’incapacité de vendre ses brochettes qu’il livre sous forme de sandwichs.

 

Le pain est très consommé au Burkina. Près de cinq millions de baguettes sont consommées par jour attendent par la population Burkinabé. Yves Mbock / Afrique Progrès Magazine

Laissez un commentaire