All for Joomla All for Webmasters
 

RD Congo : Katumbi appelé à comparaître dans l’affaire des mercenaires Spécial

Appelé à comparaître ce lundi 9 mai dans l’affaire de recrutement des mercenaires, Moïse Katumbi craint un montage de preuves contre lui.

Une première perquisition a été opérée à la ferme du candidat, située à une trentaine de kilomètres de Lubumbashi, en présence de ses proches. Les enquêteurs qui n’ont rien trouvé sont revenus une deuxième fois sur les lieux pour une nouvelle «perquisition sans témoins » dénonce Moïse Katumbi.

L’ancien gouverneur de la province du Katanga explique que « Sept jeeps sont entrés dans mon champ de maïs avec des agents de sécurité et mes proches mais ils n’ont rien trouvé ». Par la suite les inspecteurs sont revenus sur les lieux sans témoins, un fait qui, retenu par la justice, pourrait diminuer la valeur probante des preuves qui ont pu être récoltés cette fois-là. Moïse Katumbi a laissé voir son inquiétude quant au fait qu’un « montage de preuves » serve à son inculpation. Mais il est clair que le candidat devra se rendre demain au parquet, faute de quoi sa situation risque de se compliquer davantage.

Depuis l’annonce de sa candidature à la présidentielle de 2017, Moïse Katumbi et ses proches sont ciblés par la justice dans des affaires peu scrupuleuses. La vérité ne devrait pas tarder à tomber pour trancher entre les allégations des autorités et le candidat qui se sent visé sans raison. Afrique Progrès Magazine

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

Archives

« Janvier 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31