All for Joomla All for Webmasters
 
Moise Katumbi candidat à la présidentielle de 2017 en RDC Moise Katumbi candidat à la présidentielle de 2017 en RDC

RD Congo : Moïse Katumbi officialise sa candidature malgré la pression du régime Spécial

Contre vents et marrées Moïse Katumbi vient d’annoncer sa candidature à la présidentielle de 2017. Visé par le régime en place, aimé des congolais, Moïse Katumbi signe son acte de divorce avec Joseph Kabila. Les tensions nées ces derniers jours ont dissipé définitivement l’ombre de la réconciliation entre les deux ex-amis.

 

C’est ce mercredi 4 mai 2016 que Moïse Katumbi s’est déclaré officiellement candidat à la présidentielle de 2017. L’ex-gouverneur de la défunte province du Katanga, subdivisée en quatre aujourd’hui, affirme s’être lancé dans la course au pouvoir avec le soutien de plusieurs factions de l’opposition.

Dans sa déclaration de candidature que Moïse Katumbi précise que  « Les trois mouvements de l’opposition congolaise que sont le G7, le Collectif des nationalistes et l’Alternance pour la République 2016, m’ont fait l’honneur de me choisir comme leur candidat à la prochaine élection présidentielle de la République Démocratique du Congo, qui, selon la constitution,  devrait se tenir à la fin du mois de novembre 2016 ».

Et lui, Moïse Katumbi, d’un naturel humble, a accepté « cette lourde responsabilité ». Pas la peine de préciser que des conséquences de cette candidature, qui a été annoncée plusieurs fois par le passé, surviennent chaque jour. Huit Mulongo, professeur et ancien directeur de cabinet du candidat, est aux arrêts depuis quelques jours ainsi que quelques autres proches du candidat. Hormis les proches de Katumbi qui ont été interpellés ces derniers jours par la justice, le candidat fait lui-même l’objet d’une enquête ouverte sur ordre du ministère de la justice. L’ex-gouverneur aurait montée milice composée d’étrangers qu’il aurait postée dans l’ex-province du Katanga. La vérité en tout cas ne va pas tarder à tomber au sujet de cette affaire !

Mais rien ne peut arrêter le candidat du peuple précise un proche. Celui-ci  déclare que la candidature de Moïse Katumbi « est une façon de réaffirmer sa détermination à se battre pour le respect de la Constitution et l’alternance démocratique en RD Congo malgré la cabale orchestrée ces dernières semaines par le pouvoir en place à son encontre ».

 

Aucune certitude sur la candidature de Joseph Kabila pour un troisième mandat n’a été apportée jusqu’à présent. Mais les manigances du régime en disent long sur le projet d’un troisième mandat du chef d’Etat. Pourtant la constitution n’autorise que deux ! Afrique Progrès Magazine 

 

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire