All for Joomla All for Webmasters
 
Fête du Travail à Rabat Fête du Travail à Rabat AFP Mag

Fête du travail : Malgré quelques dissensions les migrants appellent les autorités marocaines à la « respectabilité et à l’applicabilité » des textes de lois Spécial

  • 02 mai, 2016
  • Écrit par  Afrique Progrès
  • Publié dans SOCIETE
  • Lu 438 fois
  • Évaluer cet élément
    (1 Vote)

De nombreuses réclamations adressées aux autorités du Royaume chérifien ont ponctué le déroulement de la fête du travail ce 1er mai 2016. Pour les migrants vivant au Maroc, la « respectabilité et l’applicabilité » des textes en vigueur relatifs à leur droit en tant que travailleur s’impose aujourd’hui. Ils plaident aussi pour la régularisation des 8 % de dossiers restant de l’opération spéciale de régularisation achevée depuis le 31 décembre 2014.

Ce 1er mai 2016, les migrants sont sortis dans les grandes artères de la ville de Rabat pour défiler aux côtés de leurs camarades marocains. Ils étaient plusieurs centaines à arpenter les rues, en chantant mais aussi en agitant des pancartes où l’on pouvait lire leurs réclamations. Le respect et l’application des textes de lois en vigueur a été le principal motif de ce déferlement. Mais  on note aussi une vive reconnaissance de l’action du souverain du royaume chérifien.

« Nous sommes déjà régularisés mais il y a encore des droits des travailleurs qui sont bafoués, il y a des lois qui normalement devraient protéger les travailleurs…malheureusement ces droits ne sont pas appliqués à la lettre » a affirmé Blaise Mayemba au micro d’Afrique Progrès Magazine

 

Le président de APIMA qui est par ailleurs rapporteur général de L’ODTI, pense que « si nous protégeons les droits des travailleurs, c’est sauver des vies humaines », tel qu’on pouvait le lire sur les banderoles.

« Papier pour tous et toutes », pouvait-on lire sur de nombreuses pancartes. Sur cette question  Franck Iyanga a insisté tout au long de son allocution, déclarant qu’il y a urgence aujourd’hui à statuer sur le sort des candidats à la régularisation restant. « Nous demandons la régularisation des 8% des migrants restant lors de l’opération exceptionnelle de régularisation de 2014 » a souligné le secrétaire général de l’ODTI.

Mais Franck Iyanga demande plus particulièrement  « la respectabilité et l’applicabilité de tous les textes en vigueur  relatifs aux droits des migrants ». Outre mesure l’avenir des migrants au Maroc se voit hypothéquer.  Le secrétaire général de l’OD travailleurs Immigrés  à profiter de l’occasion pour féliciter les autorités, notamment Sa Majesté le Roi Mohamed VI, que Dieu l’assiste, pour les nombreuses concessions faites ces dernières années en vue de permettre aux migrants de vivre et d’exercer au Maroc.

 

Des dissensions entre les migrants

Ce 1er mai 2016 a aussi officialisé les dissensions qui existent entre les migrants sur la question syndicale au Maroc. Marcel Amiyeto, ex-secrétaire général de l’ODTI et une soixantaine d’autres migrants ont défilé dans les rangs de l’UMT (Union Marocaine du Travail) sur fond de polémique. Tous ou presque sont d’anciens membres de l’ODTI qui se disent qu’il était temps de quitter cette centrale syndicale qui les a abrités ces trois dernières années. S’agit-il là d’une ingratitude ? Cette conclusion semble péremptoire au regard des avis de ces derniers.

Interpellé par l’équipe d’Afrique Progrès Magazine, M. Amyeto déclare avoir quitté l’ODTI pour des raisons personnelles certes, mais aussi à cause du « manque de transparence » dans la gestion de cette branche de la centrale syndicale ODT. D’autres migrants ont avancé l’idée d’une gestion quasi-obscure de leur branche syndicale, une raison qui les a poussée à partir. Mais les migrants en opérant cette division pourront-ils avoir des positions communes sur les questions de la migration ou vont-ils embrasser l’idéal de leur syndicat sans se préoccuper du reste ? C’est en tout cas la question que l’on se pose aujourd’hui. Onésiphore Nembe/Afrique Progrès Magazine 

Laissez un commentaire

Archives

« Février 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28        

Commentaires