All for Joomla All for Webmasters
 

France : Christiane TAUBIRA, favorite des sondages, se souvient d’Aimé CESAIRE Spécial

+++ La démission de l’ancienne ministre de la Justice française Christiane TAUBIRA reste un évènement. Pour la seule journée du mercredi 27 janvier 2016, elle est glorifiée par les Français.

Deux sondages entrepris depuis l’annonce de l’Elysée de son désistement jusqu’à la fin de la journée du 27 janvier donnent à Christiane TAUBIRA le qualificatif du favori. C’est dire que la grande majorité des Français approuve son départ du gouvernement. Nuançant qu’une bonne partie de la classe politique se réjouisse de ce fait, car l’ancienne ministre Christiane TAUBIRA était la bête noire de la Droite.

Selon le premier sondage, « l’opinion en direct/Elabe » pour la chaîne française BFMTV « 81% des personnes approuvent sa décision, dont 53% qui l'approuvent même "tout à fait". Seuls 19% la désapprouvent ». Un autre sondage « Odoxa » paru dans Le Parisien du 28 janvier 2016 présente 73 % des Français, soit 8 Français sur 10 sont satisfaits de cette démission. Dans le détail du second sondage, l’électorat de gauche est très partagé : 50 % satisfaits, 49 % ne le sont pas et 1 % ne se prononcent. Pour le président d’Odoxa, il est probable que les 50 % satisfaits ne sont pas forcément heureux de la voir quitter le gouvernement mais jugent que cette position constitue une cohérence avec ses convictions.

A l’assemblée nationale, ce mercredi 27 janvier, les députés de la Gauche ont réservé un standing ovation à Christiane TAUBIRA, rendant hommage à son action comme ministre. « Je voudrais saluer la parfaite collaboration pendant quatre ans entre Christiane TAUBIRA et le groupe socialiste », a commencé le député socialiste Philippe MARTIN avant sa question au gouvernement, ce qui a fait se lever tous les députés présents sur les bancs de gauche pour applaudir debout. «Et la remercier pour les combats emblématiques que nous avons portés, qu'il s'agisse du mariage pour tous, de la lutte contre le terrorisme ou de la réforme de la justice».

Femme de culture, cette députée de Guyane de 1995 à 2002 se souvient de l’écrivain Aimé CESAIRE, symbole de la négritude. « Les fondations de la France sont assez profondes, assez robustes, pour résister au temps, aux accidents et aux tragédies. Voilà pourquoi, fidèles à Aimé CESAIRE, nous ne livrerons pas le monde aux assassins d'aubes » devait elle citer lors d’une déclaration à la Place Vendôme en marge de la passation de pouvoirs. Au personnel du ministère, cette figure de certaines valeurs de saluer : « La première ressource de ce ministère est la ressource humaine. (…) Pendant des années, le ministère a été appauvri, vous l’avez porté à bout de bras. (….) Vous resterez dans mon cœur, vous resterez dans mon esprit ». Vêtue d’un rouge et noir, la désormais ancienne ministre de la Justice était fortement applaudie en quittant Place Vendôme ; et cela à vélo – son vélo jaune- marquant sa simplicité et son honnêteté.

Christiane TAUBIRA détient le second record de longévité au ministère régalien de la Justice en occupant ce département après trois ans et huit mois, derrière Robert BADINTER (1981-1986).

James RAMAROSAONA
(Paris 28/01/2016)

James RAMAROSAONA

Journaliste Indépendant Spécialiste de l'Afrique
Ancien Président de l'Ordre des Journalistes de Madagascar
jramarosaona@hotmail.com
FRANCE

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

Archives

« Février 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28        

Commentaires